Selon le site French Morning, le chef Jean-Geroges Vongerichten vient de lancer Food Dreams, une fondation destinée à aider celles et ceux qui veulent faire une école de cuisine aux Etats-Unis. “L’idée est de dénicher des jeunes qui sont vraiment passionnés par la cuisine, et les aider à financer des études qui sont très chères ici”, explique le chef Jean-Georges Vongerichten au site basé à New York.

Ces bourses permettront à leurs titulaires de suivre deux ans de formation au sein du Culinary Institute of America. Puis les étudiants pourront enchainer sur une année de stage au sein du groupe de Jean-Georges Vongerichten qui ne compte pas moins d’une trentaine de restaurants à travers le monde.

Le chef ne sera pas seul dans l’aventure, il sera accompagné de sa fille, Louise, et de son fils, Cédric. Louise Vongerichten a créé Chef Club il y a quelques années, tandis que son frère est à la tête du restaurant Perry St.

Le montant des bourses variera entre 5000 et 50000 dollars (4500 et 45000 euros). Dès 2016, la fondation Food Dreams souhaite financer une vingtaine de profils. Est-ce une piste exploitable en France pour permettre aux restaurants de trouver plus facilement du personnel ? Car les grandes écoles – Ferrandi, Institut Paul Bocuse… – ont un coût qui peut être rédhibitoire. Certains chefs imaginent déjà des solutions alternatives pour faciliter le recrutement mais aucun n’est allé aussi loin. Food Dreams, peut-être un exemple à suivre ou, tout au moins, à repenser à la mode française.


Pratique

Site Internet de la fondation Food Dreams


00-FAVICONFranck Pinay-Rabaroust / © Emmanuel Dunand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.