Le restaurant de Guy Savoy à la Monnaie de Paris est couronné cette année par La Liste, classement des mille meilleures tables dans le monde conçu à partir d’une compilation de 400 guides et critiques gastronomiques.  Cette opération a été lancée en 2015 sous l’impulsion du Quai d’Orsay en réponse à l’influent mais controversé classement britannique des « World’s 50 Best Restaurants » accusé de ne pas accorder la place qu’ils méritent aux grands chefs français.

Pour sa deuxième édition, La Liste a décerné la meilleure note, de 99,75 sur 100, à la table de Guy Savoy, trois étoiles au guide Michelin, qui était l’an dernier eu quatrième position.  La première édition avait sacré le chef franco-suisse Benoît Violier, du restaurant de l’Hôtel de ville à Crissier (Suisse), dont le suicide un mois plus tard avait provoqué un choc dans la profession.


Le chef Guy Savoy

Le chef Guy Savoy

Guy Savoy, 63 ans, a déménagé en mai 2015, à l’issue de longs travaux, son restaurant trois étoiles de la rue rue Troyon près de l’Arc de Triomphe, pour s’installer en bord de Seine, au sein de la Monnaie de Paris en pleine transformation. Le chef y propose son emblématique soupe d’artichaut à la truffe noire et brioche feuilletée aux champignons, mais aussi une huître concassée, granité algue et citron ou encore un homard bleu « cuit en vapeur froide ». Nouveauté de cette deuxième édition de la Liste, une application permet de géolocaliser les mille restaurants, répartis dans 61 pays, ainsi que 10 000 établissements, couvrant 135 pays, qui sont distingués pour leur « rapport qualité prix ». L’objectif des organisateurs : faire de ce classement « un outil au service des voyageurs ». L’initiative est pilotée par l’ambassadeur Philippe Faure, également président d’Atout France, agence de développement touristique de l’Hexagone.

Les notes sont attribuées à l’aide d’une formule mathématique, en agrégeant les critiques de guides, magazines, journaux et sites participatifs gastronomiques, qui sont cette année au nombre de 400, soit deux fois plus que pour la première édition. Le classement donnera lieu le 5 décembre à un dîner au Quai d’Orsay, concocté par des chefs français étoilés, Guy Savoy, Alain Ducasse, Joël Robuchon et Arnaud Lallement.

Atabula reviendra la semaine prochaine sur la pertinence et le bien-fondé de cette Liste.


Franck Pinay-Rabaroust / ©Bertrand Langlois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.