Imaginée en 2007 par Jacotte Brazier, petite-fille de la célèbre Mère Brazier qui a travaillé à ses côtés pendant 35 ans, l’association « Les Amis d’Eugénie Brazier » a dévoilé les lauréats de ses prix littéraires gourmands annuels. Une récompense qui met à l’honneur les ouvrages de cuisine centrés sur les femmes ou écrits par des femmes. Le 15 décembre prochain, une cérémonie dédiée se tiendra à l’Hôtel de Ville à Lyon.

Le palmarès 

Grand Prix : Algérie Gourmande aux éditions La Martinière
Prix du Jury : L’art de saucer aux éditions de l’Epure
Prix du roman et essai gourmand : Un chemin de tables aux éditions Raconter la vie
Prix de l’iconographie et de l’image : La main à la pâte : lundi, c’est pas ravioli aux éditions de l’Epure
Prix de la francophonie et d’ailleurs : Mon premier livre de cuisine indienne aux éditions Marabout

Parmi les membres du jury cette année, le chef Mathieu Viannay (La Mère Brazier à Lyon), Patricia Zizza, créatrice de la fondation Paul Bocuse ou encore la photographe Aline Perier. Au-delà de ces prix, l’association organise également des dîners-conférences et attribue des bourses d’études à des jeunes femmes évoluant en cuisine ou en salle.


Ezéchiel Zérah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.