Le Sirha dévoile ses grands prix de l’innovation 2017

Mardi 13 décembre 2016, le SIRHA a dévoilé les lauréats de ses grands prix de l’innovation 2017. Composé de chefs, professionnels des métiers de bouche, nutritionnistes, designers et journalistes, le...

Mardi 13 décembre 2016, le SIRHA a dévoilé les lauréats de ses grands prix de l’innovation 2017. Composé de chefs, professionnels des métiers de bouche, nutritionnistes, designers et journalistes, le jury s’est réuni à l’école Ferrandi à Paris et a écouté les différents nominés au cours d’un grand oral. 


Le palmarès

Grand prix spécial du jury

Vite fait bienfait (application smartphone utilisée pour la restauration dans les services de cancérologie)

Catégorie produits, boissons et ingrédients 

Inspiration de Valrhona (couverture de fruits 100% naturelle à utiliser comme du chocolat)

Les Astucieuses d’Alpina Savoie (gamme de pâtes réhydratables à froid)

Cookal plus de Cookal (élixir alimentaire à haute viscosité et à très haut degré alcoolique)

Gamme de fonds et sauces Rougié

Séquencia technology de la Chocolaterie de L’Opéra (nouveau procédé de torréfaction de cacao)

Ulti Darégal (gamme alliant les jus de fruits Ulti et les herbes aromatiques Darégal)

La Cave à viande par Puigrenier (procédé de maturation unique)

Bun&roll de Bridor (bun feuilleté en spirale pour réaliser des burgers)

Catégorie matériels, équipements et concepts

L’extracteur de jus 65 de Santos (appareil qui se différencie par son ergonomie et sa fiabilité)

-Tempcontrol de Promeco (technologie garantissant le maintien de la température de l’assiette)

WooW e-Motion de PCB Création (gamme de supports en chocolat avec un décor interactif en réalité augmentée)

E2s d’Enodis (four à très grande vitesse d’Enodis permettant de cuire vingt fois plus vite qu’un four traditionnel grâce à la combinaison de trois technologies de cuisson : air surpressé, micro-ondes et convection)


Ezéchiel Zérah

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...