Alléno Boys : les 45 chefs de la galaxie Yannick Alléno

Ils ont travaillé ou ils travaillent encore avec le chef Yannick Alléno, deux fois triplement étoilé à Paris et à Courchevel. Portraits de la galaxie de 45 chefs de...

Ils ont travaillé ou ils travaillent encore avec le chef Yannick Alléno, deux fois triplement étoilé à Paris et à Courchevel. Portraits de la galaxie de 45 chefs de cuisine passés dans les cuisines de Yannick Alléno, de l’époque Drouant jusqu’au Pavillon Ledoyen.


LES CHEFS ÉTOILÉS EN FRANCE


 

Thibault Sombardier (Antoine* - Paris) / Meurice

Paolo Boscaro (Escargot 1903* - Puteaux) / Meurice

 

Ronan Kervarrec (Hostellerie de Plaisance** - Saint Emilion) / Royal Mansour

 

Philippe Mille (Les Crayères** - Reims) / Meurice

Yoric Tièche (Belles Rives* – Juan-les-Pins) / Meurice

Julien Gatillon (1920** - Megève) / Meurice

Nicolas Beaumann (Maison Rostang** - Paris) / Meurice

Julien Boscus (Les Climats* - Paris) / Meurice

Gael Orieux (Auguste* – Paris) / Meurice

Mathieu Guibert (Anne de Bretagne** - La Plaine-sur-Mer) / Meurice

Jean-Alexandre Ouaratta (1217* - Bagnols) / Meurice / Cheval Blanc / Royal Mansour

Jean-Yves Bournot (Dame de Pic* - Paris) / Meurice / Cheval Blanc

Gaëtan Gentil (Prairial* – Lyon) / Cheval Blanc

 

Xabi Ibarboure (Ibarboure* - Bidart) / Meurice

Jérémy Morin (L’Aparté – Montrabé) / Le Scribe / Meurice

Jean-Baptiste Lavergne-Morazzani (La Table du 11* – Versailles) / Meurice


LES CHEFS NON ÉTOILÉS EN FRANCE


 

Denis Fetisson (La Place de Mougins – Mougins) / Cheval Blanc

Cyril Bonnard (Hôtel du Parc – Obernai) / Meurice

Tony Malherbe (Soldat de l’an II - Phalsbourg) / Royal Mansour

Thierry Vaissière (Maison Blanche - Paris) / Stay Paris


LES CHEFS "BISTROT & BISTRONOMIE"


 

Tomy Gousset (Tomy & Co - Paris) / Meurice

Ryo Nagahama (Au Fil du Zinc – Chablis) / Meurice

Kevin d’Andréa (Mensae –Paris) / Meurice

Paul Arthur Berlan (L’Escudella – Paris) / Meurice

Yannick Lahopgnou (Odette – Paris) / Meurice

Quentin Brunet (Spoon Home & Food – Clermont-Ferrand) / Terroir Parisien

Antoine Gandon (Franchin – Nice)  / Meurice

Martin Harispé (Chez Monsieur - Paris) / Meurice

François Lucchesi-Palli (Brasserie Le Sud - Paris) / Meurice

 


LES CHEFS À  L'ÉTRANGER


 

Olivier Oddos (Chez Olivier* - Tokyo) / Drouant

Arnaud Bignon (The Greenhouse** – Londres) / Drouant

 

Hicham Houmidide (Agust - Barcelone) / Meurice

Maxime Gilbert (Ecriture – Hong Kong) / Stay Pékin / Royal Mansour

Yu Sugimoto (The Square - Londres) / Meurice

 

Franck Pelux (Au temple, Pékin ) / Meurice / Cheval Blanc

Paul Feybesse (In Situ - San Francisco) / Ledoyen  

Samuel Le Torriellec (L'Atelier – Bucarest)

Michelangelo Mammoliti (La Madernassa – Guarene) / Cheval Blanc

Laurent Chancel (Cheval Blanc Randheli Maldives)  / Royal Mansour

Sébastien Lefort (Sunrice GlobalChef Academy - Singapour) / Cheval Blanc / Ledoyen


LA GALAXIE INTERNE


 

Alexandre Auger (Stay au Sofitel Faubourg – Paris) / Meurice

Gérard Barbin (Le 1947 à l'hôtel Cheval Blanc – Courchevel) / Dubai, One & Only / Ledoyen

Nicolas Le Tirrand  (Ledoyen – Paris) / Ledoyen

Jérôme Videau (Royal Mansour – Marrakech) / Meurice

Gauthier Gaschi (Stay - Dubai) / Ledoyen

Elie Fischmann (Stay - Séoul) / Terroir Parisien

Pierrick Maire (Stay Taipei) / Cheval Blanc Randheli / Stay Pékin


Ézéchiel Zérah

18 Comments on this post.
  • olphe-galliard
    14 février 2017 at 11:21
    Laisser un commentaire

    La Table du 11 de Jean-Baptiste a une étoile.

    • Ezechiel Zerah
      14 février 2017 at 12:00
      Laisser un commentaire

      Effectivement. C’est réparé, merci pour le retour.

  • David Hemmerle
    14 février 2017 at 11:43
    Laisser un commentaire

    Bonjour Triste de ne pas figuerer dans cette liste, j’ai travaillé 4 ans pour Yannick Alléno avec l’ouverture du One&Only The Palm Dubai en tant que Chef Exécutif …

  • Mathilde
    14 février 2017 at 3:49
    Laisser un commentaire

    et pas une seule femme …

    • Ezechiel Zerah
      14 février 2017 at 3:51
      Laisser un commentaire

      C’est un parti pris Mathilde, d’où l’intitulé Alléno Boys !

  • Esta
    15 février 2017 at 1:28
    Laisser un commentaire

    Où est Amandine Chaignot?

    • Ezechiel Zerah
      15 février 2017 at 1:47
      Laisser un commentaire

      Si elle a bien fait partie de la brigade de Yannick Alléno à l’hôtel Meurice, c’est un parti pris de la rédaction de n’avoir sélectionné que la gente masculine d’où le titre « Alléno boys »

      • michel
        15 février 2017 at 6:42
        Laisser un commentaire

        C’est un parti pris absolument sexiste (et ridicule), vous en conviendrez.

    • David Hemmerle
      17 février 2017 at 11:16
      Laisser un commentaire

      Et Marie Wucher amie de Cyril Bonnard qui a été notre Chef Exevutive Pâtissière au One&Only The Palm Dubai, apres avoir été à l’ouverture la Chef Pâtissière du Stay by Yannick Alleno, juste un clin d’œil pour Marie qui avait réalisé un magnifique travail!!

  • Thuret
    16 février 2017 at 11:20
    Laisser un commentaire

    Et Fabien Vergé chef propriétaire au fameux restaurant la cocotte à Taipei! Une valeur montante

  • Laurent Arrighi
    16 février 2017 at 6:02
    Laisser un commentaire

    Nous pourrions plutôt considérer cela comme l’erreur d’un misogyne, et non comme un parti pris.
    Vous auriez pu l’intituler « Alléno children’s » et éviter de froisser les dames.
    Je ne comprend pas bien pourquoi les femmes chef n’ont pas autant d’égard que leurs homologues masculin.

    • Ezechiel Zerah
      16 février 2017 at 9:05
      Laisser un commentaire

      Dans ce cas, il faudrait aussi taxer Le Monde de sexisme lorsque le quotidien publie une série autour des femmes vigneronnes ^^ #votrecommentaireestunnonsens

      • ISA LAV
        17 février 2017 at 10:45
        Laisser un commentaire

        Il me semble au contraire que ce commentaire a beaucoup de sens. L’idée de l’article est de mettre en exergue les chefs ayant travaillé avec Yannick Alléno.
        Alors pourquoi focaliser plus sur les hommes que les femmes ? Aucun intérêt.
        En revanche faire une focale des femmes vigneronnes cela a du sens et n’a rien de sexiste à l’égard de nos congénères masculins. C’est mettre en avant par exemple leur façon d’aborder leur métier, de promouvoir leurs vins … avec une sensibilité plus féminine.
        Vous pourriez tout de même admettre qu’il y a un vrai oubli dans cet article.

      • David Hemmerle
        17 février 2017 at 11:49
        Laisser un commentaire

        Pourquoi avez vous retiré des chefs (hommes) de la liste qui vous a été envoyé??

      • michel
        19 février 2017 at 6:30
        Laisser un commentaire

        Votre commentaire est insultant pour Le Monde et profondément sexiste. Cela a, me semble-t-il, un sens de faire un article sur les femmes vigneronnes dans la mesure où les carrières de vignerons sont dans leur grande majorité des carrières d’héritiers hommes. Quel est le sens de votre article ? Que comprendre patron Alléno est affaire de testostérone ? Que la transmission dans les cuisines d’Alléno est une question de sexe ? Voulez-vous dire que votre article est féministe ?

  • Maud Bellier
    17 février 2017 at 8:47
    Laisser un commentaire

    Pourquoi laisser aux internautes la possibilité de commenter vos articles si vous n’acceptez pas les points de vue différents de ceux de la rédaction?
    Votre « #votrecommentaireestunnonsens » ci-dessus me semble tout à fait déplacé!

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    LES PRIX ATABULA


    LA PLATEFORME ATABULA


    ATABUL'À TABLE