César Troisgros vu par Olivier Roellinger

« Je connais bien César, il a quasiment le même âge que mon fils Hugo : une grande complicité s’est nouée entre eux. C’est presque un petit neveu pour moi, comme son frère Léo. On est partis à de nombreuses reprises en vacances avec la famille Troisgros. Je dirais qu’il a les qualités de sa mère sans les défauts de son père (rires)… Il a un côté très sérieux par rapport à Michel, il est plus mature, a beaucoup de retenue également. C’est un garçon élégant, très méticuleux, avec du sang froid, qui est à fond dans la cuisine. Ses plats sont très adultes, ancrés dans la modernité et on sent déjà une patte. On y retrouve aussi une notion de bien-être, d’équilibre nutritionnel. Davantage que Michel peut-être, il accorde une immense importance aux producteurs, à sa région »


Sur le même sujet

Vidéo – Dentelles de Saint-Pierre et cèpes de cueillette par César Troisgros (Troisgros)


Propos recueillis par Ézéchiel Zérah

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.