Après une plongée dans les coulisses du restaurant doublement étoilé Le Clarence (Paris), découvrez le nouveau reportage photo Atabula signé Lisa Klein Michel, photographe et auteure du site Luckymiam.com. L’objet de ce second opus ? Le Club des Sucrés, groupement de pâtissiers le plus sélect de France.

Lancé en 2006 par Christophe Adam et Christophe Michalak, le Club des Sucrés se réunit trois à quatre fois par an. L’objectif ? Se retrouver entre pâtissiers et présenter une création autour du thème imposé en amont. Le club ne possède pas de statut particulier et revendique sa dimension informelle.

Thème de ce 17 mars 2017 : gâteaux en trompe l’œil (ici la cocotte de petits pois à la française par Patrick Pailler de la maison Fauchon). Par le passé, les pâtissiers du Club des Sucrés ont pu bûcher sur les gâteaux de voyage, le figuier, le baba, le tea time, le mojito, le lait concentré sucré, la pâtisserie de demain, le café, la rose, la religieuse, le chocolat, le champagne ou encore l’identité « kawaï »

Cannelés par Jeffrey Cagnes (Casse-Noisette – Paris)

Casse-croûte par Nicolas Bacheyre (Un Dimanche à Paris – Paris). Lors de chaque réunion, l’hôte qui reçoit (Nicolas Bacheyre cette fois-ci) peut inviter jusqu’à deux pâtissiers qui doivent eux aussi plancher sur le thème du jour

Poupées russes par Franck Jouvenal (Jouvenal) qui a repris la pâtisserie familiale installée à la Côte-Saint-André (Isère). De la conception du moule jusqu’à la finition, sa création a nécessité plus de 50 heures de travail

« Allez moi, j’attaque » Julien Alvarez (Café Pouchkine – Paris). Les réunions, « à la bonne franquette » précise Christophe Adam, se tiennent toujours un vendredi à 15 heures.

Camembert par Christophe Adam (L’Éclair de Génie – Paris)

Marron dans sa bogue par Jimmy Mornet (Park Hyatt Vendôme – Paris)

Oeufs coque au caviar par Jean François Deguignet (Ecole Cordon Bleu – Paris)

Cake pas rasoir par Nicolas Bernardé, Meilleur Ouvrier de France Pâtissier-Confiseur 2004 installé à la Garenne Colombes (Hauts de Seine)

Asperges par Jonathan Blot (Acide Macaron – Paris)

Baguette signée Nicolas Bacheyre (Un Dimanche à Paris)

La caméra de France 2 braquée sur Jimmy Mornet (Park Hyatt Vendôme – Paris)

François Perret (au centre), chef pâtissier de l’hôtel Ritz à Paris et Jonathan Blot, à son compte (Acide Macaron – Paris)

Pomme-aneth par Cédric Grolet (Le Meurice – Paris).

Entremets Madeleines par François Perret (Ritz – Paris)

A gauche, l’Entremets Madeleine. A droite, la « vraie » madeleine de 145 grammes, servie en chambre aux clients de l’hôtel Ritz Paris

Entremets Madeleine (biscuit de Savoie et amandes torréfiées, coeur miel de châtaignier et mousse chantilly)


Pratique

Petits gâteaux de grands pâtissiers : souvenirs gourmands du Club des Sucrés – Editions de la Martinière (2012)

Lisa Klein Michel – www.lisakleinmichel.com


A lire également 

Dans les coulisses… du restaurant Le Clarence (Paris)


Photos Lisa Kein Michel / légendes Ezéchiel Zérah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.