Paul, quelle belle enseigne ! Déjà critiquée très vertement sur Atabula dans une lettre ouverte, cette dernière ne cesse de nous surprendre. Dernière surprise en date : une jolie petite crotte de souris dans un sandwich. Un supplément gratuit, et fortuit, qui a secoué celle qui a croqué dedans. Résultat : vomissements, eczéma et détour par l’hôpital le plus proche. Tout cela s’est déroulé mercredi 19 avril, à Créteil, en région parisienne.

Certes, les souris sont légion dans les restaurants mais la boutique Paul de Créteil n’en est pas à son premier mammifère rongeur. Déjà il y a quelques années, une vidéo montrant une souris se baladant entre les quiches et les sandwichs avaient fait hurler la toile.

Depuis mercredi, le groupe Paul s’est excusé, a proposé d’offrir un nouveau sandwich à la cliente malade (sic) et a fait dératiser la boutique.

Paul et son fondateur ne cessent de faire parler d’eux… en mal. Récemment, Francis Holder a annoncé en vidéo son soutien à François Fillon, en se présentant comme « l’ambassadeur des 14 000 personnes » de l’entreprise Paul. Les salariés ont peu apprécié la manœuvre politique. Pas plus que le fils, David Holder, patron de Ladurée. Dans un communiqué, ce dernier précisait que jamais il « ne prendra position politiquement au nom des employés de la Maison Ladurée ». Chez Paul comme chez Fillon, certains rats ont quitté le navire. Mais, manifestement, pas les souris.


Sur le même sujet

Coup de gueule – Cher Paul…


Franck Pinay-Rabaroust / © Sebastian Duda


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.