Drôle de nom pour une revue. Club Sandwich est une création éditoriale d’un genre particulier, très artistique, décalée, pop-cultureuse à souhait, un ovni en papier qui aborde chaque année un thème unique. Pour son lancement, l’œuf a été retenu. Entretien avec Anna Broujean, directrice de la publication et à l’origine de ce projet éditorial réjouissant.


Atabula – Vous venez de créer Club Sandwich dont le premier numéro est consacré à l’œuf. Comment qualifiez-vous cette publication papier ?

Anna Broujean – Club Sandwich est une revue hybride qui se situe entre le journalisme, l’art et la création contemporaine. Notre sujet porte sur la représentation de l’alimentation dans notre société, donc dans sa culture particulière. À ma connaissance, une telle revue n’existait pas. J’ai eu envie de la créer.

Anna Broujean version selfie

Quel est votre parcours ?

Je suis une artiste plasticienne, diplômée de l’École nationale supérieure de la photographie (ENSP). Par le passé, j’ai déjà été rédactrice en chef d’une autre revue. Depuis longtemps, je m’intéresse à l’édition, à l’iconographie et au monde de l’alimentation. J’aime comprendre d’où viennent les choses, comment elles s’inscrivent dans un contexte, personnel et sociétal. D’où la création de Club Sandwich qui mélange le théorique, le décalé et l’information.

Pour chaque numéro annuel, il y a un thème. Le premier numéro est consacré à l’œuf. Pourquoi ?

Pour des raisons très symboliques. L’œuf, c’est la naissance et la fertilité. Dans toutes les cultures, l’œuf joue un rôle, il entre dans des rituels, il est riche de sens, bien loin de notre consommation du quotidien. La revue aborde tous ces aspects. Le second opus de Club Sandwich sera consacré au champignon.

Comment financez-vous un tel projet ?

Tous les contributeurs – une centaine – ont accepté le bénévolat car ils adhèrent à la pertinence du projet. Ensuite, nous avons mené une campagne de financement participatif pour payer l’imprimeur et tous les frais annexes. Nous aurons peut-être de la publicité dans les prochains numéros, mais ce sera une publicité intelligente et raccord avec l’esprit de Club Sandwich.



Pratique

Club Sandwich, 160 pages – 19 euros – Pour commander la revue : www.clubsandwich-magazine.com/buy


Franck Pinay-Rabaroust / ©Roca Balboa


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.