Lancé en 1992 par le journaliste Jacques Gantié, le guide gastronomique Gantié rend les armes selon le blog de Gilles Pudlowsk, ex-plume à fourchette du Point. Motif ? « Les correspondants se sont arrêtés de travailler et Gantié ne veut pas continuer tout seul » apprend-t-on. Depuis un quart de siècle, l’ouvrage croquait les restaurants de la région Provence-Côte d’Azur et était doublé de suppléments (le carnet italien d’une part et le carnet parisien d’autre part avec des endroits « à l’esprit méditerranéen ») ainsi que de 500 adresses de chambres d’hôtes, d’hôtels et de produits gourmands. Le Gantié attribuait non pas des étoiles mais des rameaux d’olivier, de un à quatre selon la qualité des établissements cités. L’aventure n’est pas finie pour autant puisqu’un blog signé Jacques Gantié devrait être lancé prochainement.

Auteurs

Rédaction Atabula / ©Guide Gantié


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.