Mais que contient vraiment le ketchup ? Et le concentré de tomate ? De la tomate d’industrie et bien d’autres produits bien sûr. Lire le sublime essai du journaliste Jean-Baptiste Malet, intitulé « L’empire de l’or rouge » répondra en réalité à bien d’autres questions que celles posées ici. Ce livre de 280 pages vous plonge dans un univers peu reluisant, dans lequel tous les abus sont possibles, dans lequel la Chine, la mafia et l’exploitation humaine font bon ménage pour maximiser les profits et négliger la qualité. C’est fou comme une petite boite rouge peut concentrer autant d’horreurs.

Derrière la pizza et toute la diversité des sauces tomates se cache une réalité qui ferait rougir de honte le moindre curieux qui se pose la question de l’origine du produit. A une époque où l’on veut savoir d’où vient sa carotte et son morceau de viande, ce livre est un merveilleux vade-mecum pour le consommateur responsable et engagé. Soyez certains que vous n’ouvrirez plus votre petite boite de concentré de tomate ou votre bouteille de ketchup de la même façon après avoir lu l’ouvrage de Jean-Baptiste Malet.

Pratique

L’Empire de l’or rouge, enquête mondiale sur la tomate d’industrie – de Jean-Baptiste Malet – Ed. Fayard – 19 €

Auteur

Franck Pinay-Rabaroust


 

Une réponse

  1. La Pintade aixoise

    Déjà que le chapitre qui lui est consacré dans le bouquin de Christophe Brusset faisait pâlir… Là je sens qu’on va se passer de tomates en dehors de l’été

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.