Ancien ingénieur aéronautique reconverti dans la cuisine depuis sept ans, Pierre-André Aubert, 35 ans, a ouvert le Présage, un restaurant situé à Aubagne (Bouches-du-Rhône) proposant des assiettes végétales, bio, locales et de saison dont la cuisson est assurée via à l’énergie solaire.

L’idée ? Un miroir parabolique de quatre mètres de haut permet de concentrer les rayons du soleil et de les refléter sur un second miroir plus petit qui sert lui à chauffer une plaque en fonte dont la température peut atteindre 400°C. Le concept est totalement autonome en énergie grâce à ses fourneaux et à son système de recyclage de déchets pouvant produire du biogaz en cas de mauvais temps. Toujours en quête d’innovation, le natif de la région passé par la Chassagnette à Arles a mis au point un système de cuisson à la loupe dont il se sert notamment pour caraméliser l’intérieur de ses abricots.

Pour s’attabler au Présage, les clients doivent pour le moment d’abord adhérer à une association. Encore à l’état expérimental, le restaurant ambitionne de lever des fonds afin de s’installer sur un terrain large et arboré d’ici l’an prochain.

Pratique

Le Présage – 1460 route de la Légion, 13400 Aubagne

Menus 18-20 €

Auteurs

Rédaction Atabula / ©Le Présage


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.