Antoine Westermann, à propos de son éviction du Coq Rico à New York : « J’ai été trahi par Francis Staub »

Depuis quelques jours, le chef Antoine Westermann n’est plus aux commandes du Coq Rico à New York. Il a été débarqué sans ménagement par l’homme d’affaires Francis Staub. Entretien avec un chef qui s’estime trahi par son associé.

Le chef Antoine Westermann

________

Atabula – Antoine Westermann, vous n’êtes plus à la tête du restaurant Coq Rico à New York. Que s’est-il passé ?

Antoine Westermann – C’est simple, j’ai été débarqué, viré ! C’est la première fois de ma vie et je dois bien avouer que c’est très perturbant. Se sentir trahi n’est pas du tout une impression agréable.

Pourquoi avez-vous été viré du Coq Rico ?

Le problème est que je ne sais même pas ce que Francis Staub me reproche. J’ai cherché à le joindre à plusieurs reprises, par téléphone et par mail ; tout est resté sans réponse. Je me sens trahi car le Coq Rico est une belle enseigne qui fonctionne très bien depuis trois années. Nous avions de jolies choses à faire avec Francis Staub dans une ville qui est loin d’être évidente à maîtriser. Et là, d’un seul coup, sans explication, tout est renversé.

Mais vous avez forcément une petite idée de la raison pour laquelle Francis Staub a agi de la sorte ?

Je n’aime pas les suppositions. Néanmoins, la seule explication possible est d’ordre économique. Il y a trois-quatre mois, le restaurant a connu un léger ralentissement de l’activité économique. Ralentissement qui a touché toute la ville ou presque. Pas de quoi s’affoler puisque, depuis, l’activité est repartie à la hausse. La presse nous suit, les clients sont là. L’argument économique semble donc léger. J’ai le sentiment que l’on m’a planté un couteau dans le dos sans savoir pourquoi. Et ça fait mal.

Concrètement, quelle est la situation exacte ? Avez-vous reçu un document qui vous signifie votre éviction ?

J’ai simplement reçu un mail qui m’explique que je ne serai plus, dans les prochains jours, le président de la Staub, société propriétaire du Coq Rico aux États-Unis.

Envisagez-vous d’engager des procédures, notamment judiciaires ?

Comme je vous l’ai dit, c’est la première fois que je suis confronté à une telle situation. Je me laisse quelques jours pour réfléchir et envisager la suite à donner. Pour l’instant, je suis surtout envahi par une grande tristesse.

Vous êtes actionnaire à hauteur de 25% de la société Staub. Allez-vous céder ou conserver vos parts ?

Actuellement, je n’en sais strictement rien.

Est-ce que la situation américaine aura des conséquences sur le Coq Rico parisien ?

Les deux établissements sont parfaitement distincts. L’actionnariat n’est pas le même. En France, je suis associé avec Anthony Clémot (Il était également actionnaire de Drouant avec Antoine Westermann, ndlr) et je suis propriétaire de la marque Coq Rico sur le territoire français. En revanche, c’est Francis Staub qui l’est sur le territoire américain. Le marché était simple : ce dernier apporte les finances pour lancer le restaurant à New York ; moi j’apportais le savoir-faire et la marque.

Pensez-vous que Francis Staub puisse développer d’autres Coq Rico à New York, voire aux États-Unis ?

Aujourd’hui, je n’en sais rien, mais c’était un projet commun…  En revanche, j’ai appris il y a peu qu’il venait de racheter un nouveau restaurant à New York. Il compte donc se développer dans la ville, mais je ne sais pas sous quelle forme et avec quelle enseigne.

Réfléchissez-vous déjà à d’autres projets à New York ?

Depuis le lancement du Coq Rico à New York en 2016, j’ai beaucoup appris. Je ne compte ni abandonner cette ville, ni oublier tout le travail que j’ai fait sur les volailles là-bas. Il me semble évident que ma revanche sur la trahison de Francis Staub se jouera sur ce terrain-là.

________

Sur le même sujet → Antoine Westermann revient sur la vente du restaurant Drouant à la famille Gardinier

________

Foods’ Who → Antoine Westermann

________

Auteur → Propos recueillis par Franck Pinay-Rabaroust / © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page