Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Surprenante Chinese Fast Food

anja_hitzenberger_2927Home700Cette série hallucinante de photographies a été réalisée par Anja Hitzenberger en 2011, à Pékin  dans un espace de restauration temporaire. Elle pourrait s’intituler, non pas « Où est Charlie », mais « Où est le cuistot ? » Souvent endormi, il ou elle se perd dans la profusion de signes et d’informations. Mais, contrairement à notre vision très occidentale de sa fonction et de sa valeur ajoutée, le cuisinier n’a pas d’importance.

Quoi manger, à combien ? Notre œil s’est habitué à cet encombrement graphique dans lequel tous les codes classiques explosent. Le client sait où trouver l’information importante. Surtout il sait faire la différence entre l’affiche, l’artefact et la vraie nourriture. Preuve que l’homme s’habitue à tout dans l’univers des signes, du signifié comme du signifiant.

Cet ensemble, loin de l’imagerie charmante et romantique que la Street food a dorénavant chez nous, donne à voir, à entendre, voire à gouter combien la street/fast food peut être agressive et standardisée dans sa laideur. Pas de profondeur, pas de détails, rien sur le produit ou la cuisine. Il ne reste qu’une agression visuelle et olfactive tant il semble que les fumées, les vapeurs ou les goûts semblent capables de traverser l’écran. Si certains y voient l’une des dérives de la société chinoise, un signe tangible d’une perte de ses valeurs, il faudrait alors se rendre dans une fête foraine – comme la foire du trône – ou dans un marché de noël pour voir et sentir que, si le décor change, l’esprit est le même. L’acte de se nourrir est toujours une mise en scène qui change pour s’adapter suivant les moyens du mangeur et le moment.

Reste une fascination : les clients-promeneurs mangent ce qui est proposé, volontiers et en grande quantité. Et, faux paradoxe, le touriste n’est pas oublié puisque les plats sont aussi annoncés en anglais.

Stéphane Dubreil

Lien vers l’exposition virtuelle d’Anja Hitzenberger

 

anja_hitzenberger_2916

Posté par le 11/01/2013. Classé dans VOIR. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Une Réponse à Surprenante Chinese Fast Food

  1. Pingback: Non la Street Food en Chine n'est pas laide, mauvaise et sans valeur - Le Gastronome Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *