Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Florent Ladeyn : « Au Bloempot, je veux rester authentique et cool »

Le carnet de réservation est déjà bien rempli. C’est peu dire que le Top Chef Florent Ladeyn est attendu pour l’ouverture de son restaurant à Lille.  Inauguré ce mercredi, le Bloempot lance ses premiers services.  Cuisine ouverte, tables en bois brut, briques apparentes, le lieu est chaleureux.  A l’image du cuisinier et de son équipe.

Atabula – Vous ouvrez à Lille sans quitter le Vert Mont, à Boeschèpe. Comment allez-vous  vous partager entre les deux établissements ?

Florent Ladeyn – Je serai les mercredi, jeudi et vendredi soir à Lille. Le reste du temps, le week-ends et les midis,  je serai au Vert Mont. En cuisine à Lille, je serai épaulé par Antoine Dodergnies, qui me seconde depuis huit ans à Boeschèpe. Et en salle par Kévin Rolland.

Quelle sera la différence entre ces deux  restaurants ?

On restera dans le même esprit, sans qu’ils se fassent concurrence. On touchera la même clientèle, mais pas au même moment. Ce sera la même cuisine, au même prix. Je prévois seulement à Lille une formule rapide le midi à 19,50€ (entrée plat ou plat dessert, avec une boisson). Ah si ! Il y a aura quand même une une grosse différence au Bloempot : il n’y aura pas de frites. La cuisine ouverte ne le permet pas.

Florent Ladeyn, Kevin Rolland et Antoine Dodergnies, le trio qui va faire tourner le Bloempot.

Florent Ladeyn, Kevin Rolland et Antoine Dodergnies, le trio qui va faire tourner le Bloempot.

Quelles sont vos envies en arrivant à Lille ?

Je veux y faire une cuisine de terroir et la partager avec le plus grand nombre. Je viens avec ma façon de travailler, avec mes fournisseurs. L’idée, c’est tout simplement d’amener du vert en ville.

Que va devenir le Vert Mont ?

Voir le Bloempot tout neuf me donne envie d’y réaliser des travaux, de le faire évoluer. Mais je ne suis certainement pas dans une course à l’étoile. Mon objectif est seulement de rester authentique et cool.

Avec ce second établissement, avez-vous le sentiment d’être attendu au tournant, notamment après la médiatisation dont vous avez fait l’objet avec l’émission Top Chef ?

C’est ce que les clients me renvoient. Cela fait des semaines qu’ils me questionnent sur la date d’ouverture. Moi, je ne me mets pas de pression. On n’est pas un resto, mais une cantine flamande. Tu t’assoies, tu manges ce qu’on te donne. Sauf que c’est bon.

Propos recueillis par Marie-Laure Fréchet / photos MLF Atabula

Bloempot – 22 rue des Bouchers – Lille – www.bloempot.fr

Posté par le 04/12/2013. Classé dans CHEFS. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

2 Réponses à Florent Ladeyn : « Au Bloempot, je veux rester authentique et cool »

  1. Spaghetti62

    04/12/2013 a 9 h 33 min

    Génial !! hâte de découvrir ça en direct live ! :) Par contre, où peut-on réserver ? Car je ne vois pas de numéro de téléphone pour réserver sur leur site :(

  2. TOLEDANO

    22/02/2014 a 17 h 03 min

    Menu unique obligatoire avec du très bon et du moins bon
    Usage des vieux légumes à toutes les sauces
    Tarte au chocolat fade
    Table etroite digne d une cantine

    Équipe très dynamique , cadre épuré

    Addition salée digne d un resto branché que le bloempot prétend ne pas être …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>