Widgetized Section

Go to Admin » Appearance » Widgets » and move Gabfire Widget: Social into that MastheadOverlay zone

Pierre Gagnaire, Bertrand Grébaut, Alexandre Gauthier, Alexandre Bourdas… : les éditions Argol font parler les chefs

Créée en 2005, les éditions Argol créent de nouveaux espaces de création, avec cette volonté de croiser les champs de connaissance. Catherine Flohic, la fondatrice d’Argol, s’est lancée dans le secteur de la gastronomie avec un livre sur Pierre Gagnaire en 2011. Elle lance la collection « Gestes » avec le chef Bertrand Grébaut. Entretien.

Atabula – Quelle est votre démarche d’éditrice dans le secteur de la gastronomie avec votre maison d’édition, Argol ?

Catherine Flohic – Je m’attache avant tout à la démarche de création, de mise en œuvre d’un univers singulier. Quand je me suis penchée sur la création éditoriale dans ce domaine si particulier qu’est la gastronomie, je me suis aperçue qu’il y avait un manque de sens évident et qu’il y avait de nouvelles pistes à explorer.

Votre rencontre avec Pierre Gagnaire vous a convaincu de l’intérêt de vous lancer dans l’édition en lien avec le goût ?

C’est en déjeunant dans son restaurant, en 1994, que j’ai découvert son univers extraordinaire. Pierre Gagnaire a un langage créatif à part, qui se rapproche d’artistes contemporains, comme Sophie Calle par exemple, que j’ai pu fréquenter dans le cadre de mon parcours professionnel. Plusieurs années après, je lui ai proposé de faire un livre et il a été sensible à ma démarche. De nos conversations, il en est sorti ce livre, « Un principe d’émotion » paru en 2011.

Un principe d'émotions - Avec Pierre Gagnaire - Ed. Argol

Un principe d’émotions – Avec Pierre Gagnaire – Ed. Argol

 

D’autres livres ont suivi, avec la collection « Paradoxes » qui regroupe des livres de plus petits formats et sans photo. Quel est l’angle éditorial de cette collection ?

Avec « Paradoxes », je veux mener un travail de réflexion sur les thématiques du goût, des saveurs et de l’alimentation. Les auteurs ont carte blanche pour aborder un thème. Cela peut être l’amer (Emmanuel Giraud) ou l’astringence (Ryoko Sekiguchi), la viande de cheval (Dorian Nieto) ou, prochainement l’ail (Liliane Giraudon et Xavier Girard) et les sakés (Laurent Feneau). Depuis les livres de Ryoko Sekiguchi, les libraires ont compris que cette collection dépassait la seule sphère de la « cuisine » et ils ont décidé des les classer également dans les rayons « littérature », ce qui est tout à fait logique au regard de l’approche du sujet.

Avec le livre « La cuisine de Bertrand Grébaut – Septime », vous inaugurez encore une nouvelle série de livres d’un genre particulier…

Cette collection va se tourner vers des chefs qui ont leur propre langue, leur vocabulaire et qui s’expriment en dehors des codes traditionnels de la gastronomie telle que nous pouvions la concevoir il y a quelques années encore. Ces chefs sont des créateurs, des artistes qui jonglent avec des contraintes de création quotidienne. Leurs messages sont passionnants et nous apprennent beaucoup. Sous la forme d’un long entretien, ponctué de photos, ces livres nous proposent de suivre un chef sous toutes ses facettes, du créateur au chef d’entreprise, en passant par l’économie de son restaurant, la création de sa carte, etc.

Le chef Bertrand Grébaut (Septime)

Le chef Bertrand Grébaut (Septime)

Le chef accepte-t-il sans trop de difficultés de se livrer ainsi, de façon bien plus conséquente qu’un simple entretien accordé à un journaliste ?

Si je prends l’exemple de Septime, Bertrand Grébaut m’a dit que ces entretiens l’avaient aidé dans sa démarche, à mettre à plat certaines choses. En les faisant parler, nous aidons les chefs à prendre du recul par rapport à leur rythme quotidien. Ce n’est pas le moindre intérêt de ces livres au long cours.

Propos recueillis par Franck Pinay-Rabaroust

La Cuisine de Bertrand Grebaut Septime – 29,90 euros – Sortie le 15 mars

A suivre dans la même collection : Alexandre Gauthier (mai) – Jean-Marie Baudic – Alexandre Bourdas – Sven Chartier – Inaki Aizpitarte – Adeline Grattard

.

À LIRE ÉGALEMENT
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Le Fooding prend la parole à la radio et lance « Je mange donc je suis ! » sur Nova
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Ludovic Bisot et Marc Janin remportent le titre de Meilleur Ouvrier de France 2015 classe Fromager
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Omnivore Paris 10 ans : dans les coulisses de la programmation
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Vidéo – Bertrand Grébaut, la quête de l’épure, de l’émotion et de l’identité culinaire
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Violences en cuisine : le magazine L’Hôtellerie-Restauration totalement dépassé par les événements

Posté par le 27/02/2013. Classé dans ÉDITION. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Une Réponse à Pierre Gagnaire, Bertrand Grébaut, Alexandre Gauthier, Alexandre Bourdas… : les éditions Argol font parler les chefs

  1. Marchetti

    01/05/2013 a 15 h 21 min

    J’ai l’impression en lisant votre article que ce concept se rapproche quelque peut de celui de nos amis Espagnol nommé « apicius » au éditions Montaigud Editiores. Malheureusement la version française n’a duré que six mois. Ce genre d’ouvrage manque et je vais m’empresser de le commander.
    En passionné que je suis, j’aime à sentir l’esprit et la démarche du chef avant d’aller manger dans son établissement. Seul ce genre d’ouvrage ou le chef se livre le permet.
    Merci pour vos info et vos critiques.
    Guy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>