Vive les plats de notre enfance

 par Franck Pinay-Rabaroust / Une chimère l’émotion culinaire ? Certainement pas, sauf à oublier les (bons) goûts de l'enfance. Convoquer l’enfance, c’est mettre en branle la machine à souvenirs avec des od...

Chef star : la fin d’une époque

C’est peut-être le début des embrouilles. Et les prémisses d’une fin de règne, celui du chef adulé, consensuel, devenu porte parole consentant d’un secteur qui draine de la (bonne) image, du tourisme, des dev...

Moi, j’aime quand le chef sourit

J’ai encore en tête ce dîner chez ce chef lyonnais. Il s'appelle Guillaume. Seul en cuisine, dressant chaque plat avec jubilation. Envoyant chaque assiette avec un sourire de ravi de la crèche.  Guettant le cli...