2 397 euros chez Bocuse, 1 972 euros chez Gagnaire… combien pour avaler toute la carte des restaurants trois étoiles Michelin ?

"Vous avez choisi ?". "Oui, je vais prendre toute la carte". La rédaction d'Atabula s'est demandé combien le client devrait-il débourser pour s'offrir les 35 intitulés de l'Auberge de l'Ill ou la vingtaine de propositions du restaurant gastronomique du Bristol. Verdict : une addition comprise entre 788 et 2 397 euros (hors boissons) selon les établissements. Tour d'horizon des plats à la carte des restaurants trois étoiles en France. Mots-clés : addition, tarifs, Paul Bocuse, Eric Frechon, Marc Haeberlin, Pierre Gagnaire

DOSSIER SPÉCIAL MAISON BRAS ET MICHELIN

La Maison Bras et le Guide Michelin : les quatre scénarios possibles

Après l'annonce de Sébastien Bras qui souhaite rendre ses trois étoiles au guide Michelin pour son restaurant de Laguiole, le Bibendum va devoir prendre une décision. Quatre scenarios sont possibles, du plus consensuel au plus provocateur. Mots-clés : Michelin, sélection, chef, jurisprudence, Senderens

Olivier Roellinger, Jean-François Mesplède, Côme de Chérisey… : réactions suite à la décision de Sébastien Bras (Bras – Laguiole) de rendre ses trois étoiles Michelin

Le chef Sébastien Bras (Bras - Laguiole) a annoncé mercredi 20 septembre 2017 sa volonté de ne plus apparaître dans le guide Michelin et par conséquent de ne plus être honoré par la distinction d'étoiles (trois étoiles depuis 1999). Le chef Olivier Roellinger, l''ex-directeur du Michelin Jean-François Mesplède, le patron de Gault & Millau Côme de Chérisey et l'ancienne communicante de la famille Bras Anne Lardeur reviennent sur cette décision. Mots-clés : Senderens, pression, liberté, art, lumière, humain, Edouard Michelin, Marc Veyrat

2 397 euros chez Bocuse, 1 972 euros chez Gagnaire… combien pour avaler toute la carte des restaurants trois étoiles Michelin ?

"Vous avez choisi ?". "Oui, je vais prendre toute la carte". La rédaction d'Atabula s'est demandé combien le client devrait-il débourser pour s'offrir les 35 intitulés de l'Auberge de l'Ill ou la vingtaine de propositions du restaurant gastronomique du Bristol. Verdict : une addition comprise entre 788 et 2 397 euros (hors boissons) selon les établissements. Tour d'horizon des plats à la carte des restaurants trois étoiles en France. Mots-clés : addition, tarifs, Paul Bocuse, Eric Frechon, Marc Haeberlin, Pierre Gagnaire

Savon Aesop : ça mousse au restaurant

"Si tu n'as pas un savon Aesop dans ton restaurant bistronomique, tu as raté ta vie" pourrait-on écrire si l'on s'amusait à paraphraser le publicitaire Jacques Séguéla. C'est que, depuis quelques années, à l'image du menu unique, de la table en bois sans nappe, de la déco industrielle et du serveur en tablier et à genou, la marque de soins australienne a inondé les tables branchées en France en général et à Paris en particulier. Retour sur le phénomène. Mots-clés : yam'Tcha, Septime, Fragonard, Gaëtan Gentil, Bruno Verjus, Hugo Desnoyer, David Toutain, Australie, vol, bistronomie, marketing

La Maison Bras et le Guide Michelin : les quatre scénarios possibles

Après l'annonce de Sébastien Bras qui souhaite rendre ses trois étoiles au guide Michelin pour son restaurant de Laguiole, le Bibendum va devoir prendre une décision. Quatre scenarios sont possibles, du plus consensuel au plus provocateur. Mots-clés : Michelin, sélection, chef, jurisprudence, Senderens

Olivier Roellinger, Jean-François Mesplède, Côme de Chérisey… : réactions suite à la décision de Sébastien Bras (Bras – Laguiole) de rendre ses trois étoiles Michelin

Le chef Sébastien Bras (Bras - Laguiole) a annoncé mercredi 20 septembre 2017 sa volonté de ne plus apparaître dans le guide Michelin et par conséquent de ne plus être honoré par la distinction d'étoiles (trois étoiles depuis 1999). Le chef Olivier Roellinger, l''ex-directeur du Michelin Jean-François Mesplède, le patron de Gault & Millau Côme de Chérisey et l'ancienne communicante de la famille Bras Anne Lardeur reviennent sur cette décision. Mots-clés : Senderens, pression, liberté, art, lumière, humain, Edouard Michelin, Marc Veyrat

GRAND ENTRETIEN

Cuisine végétale, producteurs, recrutement, Tripadvisor : grand entretien avec David Royer (Les Orangeries)

Dans ses Orangeries de Lussac-lès-Châteaux (Vienne), David Royer trace son chemin sans trop faire parler de lui. Discret, il n’aime pas la lumière médiatique et préfère mettre en avant ses producteurs et ses équipes. Pourtant, le Breton a une très belle histoire à raconter, que ce soit dans l’assiette ou dans son approche engagée et responsable de la cuisine. Accro au végétal, mais certainement pas anti-viande, il a envie d’aller plus loin en cuisine, d’en faire plus pour défendre ses valeurs. Entretien. Mots-clés : cuisine, végétal, producteurs, médiatisation, Jöel Robuchon

PÂTISSERIE

2 397 euros chez Bocuse, 1 972 euros chez Gagnaire… combien pour avaler toute la carte des restaurants trois étoiles Michelin ?

"Vous avez choisi ?". "Oui, je vais prendre toute la carte". La rédaction d'Atabula s'est demandé combien le client devrait-il débourser pour s'offrir les 35 intitulés de l'Auberge de l'Ill ou la vingtaine de propositions du restaurant gastronomique du Bristol. Verdict : une addition comprise entre 788 et 2 397 euros (hors boissons) selon les établissements. Tour d'horizon des plats à la carte des restaurants trois étoiles en France. Mots-clés : addition, tarifs, Paul Bocuse, Eric Frechon, Marc Haeberlin, Pierre Gagnaire

DOSSIER JOURNALISME GASTRONOMIQUE

Comment devenir journaliste gastronomique en 12 points

« Dans ce métier, les gens savent soit écrire, soit manger, rarement les deux, parfois aucun des deux. Si vous savez faire les deux, vous êtes sûr de réussir. » La phrase de feu Christian Millau fait toujours mouche. Mais la réalité n’est pas aussi simple. Consacrer sa plume à l’assiette est une idée séduisante mais pas facile à mettre en oeuvre. Comment devenir journaliste gastronomique ? La réponse en 12 points. Mots-clés : journalisme, formation, métier, écriture, cuisine, sociologie

Les trois profils du journaliste gastronomique

Quel est le parcours idéal pour devenir journaliste gastronomique ? En réalité, il n'existe pas. Aucune formation dédiée n'existe, chacun fait son petit bout de chemin pour y arriver. Chemin plus ou moins droit. Focus sur les trois grands profils des journalistes gastronomiques. Mot-clés : reconversion, amateur, journaliste, formation, expérience

ÉDITION