Noémie Malaize, rédactrice en chef d’Îlots : « Nous souhaitons donner des clés pour que les gens reprennent le contrôle de leur alimentation »

Dans la sphère des magazines spécialisés, la pépite Îlots fait figure d’exception. Destinés aux professionnels de la restauration, mais aussi et surtout à un grand public engagé dans l’agriculture durable, les quatre premiers numéros tentent de prendre le contre-pied des thématiques habituelles du monde de la food. Noémie Malaize, directrice artistique et rédactrice en chef d’Îlots, nous livre les secrets de son petit archipel | Article réservé aux abonnés

Gault&Millau lance une sélection aux Émirats arabes unis

Après l’Autriche, l’Australie, le Japon, la Pologne ou encore la Roumanie, ITP Media Group a annoncé lundi 24 janvier après-midi le lancement de Gault&Millau Émirats arabes unis | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Collaboration terminée entre Eric Frechon et les Domaines de Fontenille

Depuis le 31 décembre dernier, Eric Frechon ne fait plus partie de l’aventure des Domaines de Fontenille | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Flavien Walterscheid, affûteur sur pierre japonaise : « Je travaille pour de petites cantines de quartier, ainsi que pour des palaces »

Derrière chaque couteau se cache un affûteur. Un métier essentiel à la profession, encore trop peu connu du grand public. Flavien Walterscheid, professionnel spécialisé dans l’affûtage sur pierre japonaise dévoile la manière dont il chouchoute les couteaux des chefs | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Quand la restauration s’échappe… du restaurant

Concepts hybrides, chefs à domicile ou table d’hôtes, le restaurant vit une nouvelle révolution. De plus en plus de chefs, plutôt jeunes, envisagent une nouvelle façon de vivre leur métier en proposant des expériences qui cassent les codes du restaurant classique. Un bouleversement venu tout droit du traumatisme des confinements ? Un ras le bol de l’univers de la gastronomie ? Une mutation pour coller aux envies des clients ? Atabula a enquêté sur la restauration… qui s’échappe du restaurant pour mieux se réinventer | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Julien Gatillon (Nous, Megève) : « Avec Nous, j’ai envie de revenir aux sources de notre métier, d’être un restaurateur et un aubergiste »

Après un parcours dans la haute gastronomie et deux étoiles Michelin au 1920 à Megève, le chef Julien Gatillon a quitté le groupe Rothschild pour s’installer à son compte. Il y a un an, en pleine crise sanitaire, il ouvrait, avec sa compagne, son concept-restaurant, toujours à Megève. A mi-chemin entre table d’hôtes et restaurant privatisé, il reçoit chez Nous, dans son chalet, une dizaine de clients, cuisine ouverte et service sur-mesure. Entretien | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Nouvelles aides pour les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie annoncées par Jean Castex

Hier soir, le premier ministre a annoncé de nouvelles mesures de soutien pour la restauration, l’hôtellerie et l’événementiel, estimant qu’il en allait de la « survie » de certaines entreprises.

Romain Bombail à propos du festival Le Temps est Bon : « Nous avons envie de raconter une histoire brute, vraie, un peu rock »

À la tête de l’agence Maison Welcomm (Lyon), agence de marketing relationnel spécialisée dans les univers des arts de vivre et des métiers de bouche, Romain Bombail lance le festival « Le Temps est Bon » du 28 au 30 janvier à Lyon. Un festival grand public qui se veut libre dans sa forme et son esprit, mettant au même niveau le vin et la nourriture.

Rudy Guénaire, cofondateur de PNY revient sur l’acquisition d’un macaron Ecotable : « Il était important de montrer à nos employés et à nos clients que nous faisons les choses bien »

À Paris, les huit restaurants de l’enseigne PNY (Paris New-York) viennent de décrocher un Ecotable, premier niveau d’écoresponsabilité du label de restauration durable. Si une poignée de restaurateurs disposent de ce label, il s’agit d’une première pour une enseigne de burgers. Quels sont les moyens mis en œuvre pour décrocher cette distinction ? L’un des fondateurs, Rudy Guénaire, nous répond | Article réservé aux abonnés

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Fil info

Les interviews du Toast

Mercato

Atabul'à table

Mosuke (Paris, 14e)

La plateforme Atabula

À lire également

Opinion

Business