Le halal perd un défenseur : Raymond Domenech

Détonante info que celle-ci : l’équipe de France de football, à la demande de son ancien sélectionneur Raymond Domenech, mangeait halal. Ce sont des sites Internet dits « communautaires » qui ont levé le lièvre et, inévitablement, de nombreux sites d’extrême-droite se sont engouffrés dans ce qui pourrait bien faire débat sur la grand place public un de ces jours. Quant à l’ancien joueur Vikash Dhorassoo qui anime son propre blog, il prête à l’acteur et humoriste Jamel Debbouzze les propos suivants, alors que ce dernier venait de rencontrer Raymond Domenech : « On est fort les Arabes, on a réussi à convertir toute l’équipe de France ! »

Le halal, outil de cohésion

Mais pourquoi donc faire manger halal tous les joueurs de l’équipe de France, alors même que les Musulmans n’y sont pas majoritaires (enfin, je ne crois pas…) ? Cité par le site Yabiladi, le chercheur et historien Pascal Blanchard explique que « cette décision a été prise afin d’éviter des tensions entre certains joueurs. Après avoir consulté les uns et les autres afin de parer à d’éventuelles résistances, voire opposition, il a pris la décision d’introduire la cuisine halal à l’ensemble des joueurs. »  Le halal, outil de cohésion pour l’équipe de France de football. Soyons « Francs », il y a de quoi quand même réagir vertement, un peu plus que pour une simple publicité exhibant notre Astérix national dans un McDo (cf mon billet du 25 août), non ?

Et Laurent Blanc dans tout cela ? Il aurait décidé de revenir à des buffets traditionnels avec une offre halal pour les joueurs et l’encadrement musulmans. L’harmonie et le respect de chacun passent par la possibilité de choisir son alimentation, en fonction et de ses goûts personnels, et de sa religion ou de sa non-religion. Puisque l’équipe de France de football a valeur de symbole en son pays, c’est le minimum.

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page