Chocolat de mon cœur !

L’été arrive et je n’ai pas commencé mon régime ! Et mon petit chocolat quotidien, va falloir que je te dise au revoir jusqu’en septembre ? Pas si sûr.

Allez on se réveille ! Ces voix, qui nous parlent quand les beaux jours arrivent ne sont plus qu’un vilain petit cauchemar de jeunesse car c’est prouvé : le chocolat est bon pour la santé ! Et toute l’année, youpi ; enfin un plaisir gustatif qui peut échapper à la despote saisonnalité ! Merci les chercheurs gourmands qui ont fait cette découverte que je subodorais depuis longtemps… Lâchons-nous, écoutons notre cœur car le cacao le protégerait…

Deux études américaines récentes* poussent donc carrément à la conso. Le chocolat noir – tant pis pour les amateurs de lait- diminuerait le risque d’infarctus du myocarde. Bon, j’emploie le conditionnel car le principe de précaution impose encore un minimum de raison gardée. Mathématiquement, cela donnerai cela : si vous mangez l’équivalent de 28g de chocolat de une à 4 fois par semaine, le risque de crise cardiaque chute de 26% par rapport aux malheureux abstinents. Quant aux drogués du carré noir qui se lâchent plus de 5 fois par semaine, ils diminuent le risque de 57%. Du baume au cœur frotté à coup de chocolat !

Le cacao, un alicament ?

A en croire nos américains de chercheurs, les flavonoïdes – dont le chocolat regorge – protègeraient donc nos artères. De vraies guerrières ces molécules! Elles neutralisent les plaques d’athérome qui, avec l’âge, bouchent nos si frêles vaisseaux. Se dire que cette bataille se gagne en dégustant tout simplement un carré par jour, c’est totalement jouissif. Il parait même qu’on trouve aussi ces amazones dans la dive bouteille mais bon là, faut pas déconner, mollo sur la conso…

Pour le chocolat, c’est pareil, me diriez-vous à cause du sucre et des graisses…Certes. En attendant, c’est une sacrée bonne nouvelle, non ? Juste avant Pâques en plus. Je sens que la chasse aux lapins noirs et aux clochettes est déjà ouverte. Quand le chocolat se mue en alicament, on se moque bien de savoir s’il est remboursé par la Sécurité sociale ou pas. Quoique finalement…

* Références des études : Djoussé L, Hopkins PN, Arnett DK, Pankow JS, Borecki I, North KE, Curtis Ellison R. Chocolate consumption is inversely associated with calcified atherosclerotic

plaque in the coronary arteries: The NHLBI Family Heart Study. Clin Nutr. 2011 Feb;30(1):38-43. Epub 2010 Jul 22. PubMed PMID: 20655129; PubMed  Central

PMCID: PMC3005078.

Djoussé L, Hopkins PN, North KE, Pankow JS, Arnett DK, Ellison RC. Chocolate consumption is inversely associated with prevalent coronary heart disease: The

National Heart, Lung, and Blood Institute Family Heart Study. Clin Nutr. 2010 Sep 19. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 20858571; PubMed Central PMCID:

PMC3039704.

© picsfive – Fotolia.com

Haut de page