Le gaspillage alimentaire, une cause nationale et une journée dédiée le 16 octobre

Le gaspillage, cause nationale. La première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire se tiendra mercredi 16 octobre avec comme point d’orge des animations « anti-gaspi » place de la République à Paris. Un objectif : réduire par deux le gaspillage d’ici 2025.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : un Français jette en moyenne 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg de produits encore sous emballage, soit une dépense de 400 euros par an et par ménage qui termine à la poubelle. Pour chacun prenne conscience de la situation, l’État a décidé qu’une journée par an sera dédiée à cette cause. Ce sera donc le 16 octobre.

A Paris, la Ville de Paris et d’autres acteurs organisent place de la République une série de manifestations consacrée à ce thème avec trois axes: apprendre à cuisiner les restes, comment donner aux associations d’aide alimentaire et déguster des plats préparés par des traiteurs de renom à partir de produits invendus ou non commercialisés fournis par le marché de gros de Rungis. D’autres événements se dérouleront sur toute la France.

Pour éviter de gaspiller, le ministère de l’Agriculture recommande sur son site de planifier ses repas et d’acheter juste ce dont on a besoin, de bien faire la différence en date limite de consommation (DLC) et date limite d’utilisation optimale (DLUO), de congeler pour mieux conserver ses aliments, de recycler ses restes, etc.

Franck Pinay-Rabaroust – Avec AFP/Relaxnews

 Lien pour découvrir les différents événements

Afficher les commentaires (2)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page