David Toutain ouvre son restaurant à Paris

David Toutain
David Toutain

Le restaurant porte sobrement le nom du chef. Situé rue Surcouf, dans le 7e arrondissement de Paris, le lieu est clair, spacieux et convivial. David Toutain ouvre enfin un restaurant qui lui correspond pleinement. Le premier service est programmé le 23 décembre, au déjeuner.

Il a pris son temps. Il a d’abord voyagé un petit peu partout à travers le monde, participé à de nombreux événements, on lui a même proposé d’ouvrir des affaires à droite à gauche mais c’est finalement à Paris que le chef David Toutain a choisi d’ouvrir son restaurant. Originaire de Flers, en Basse-Normandie, il a successivement travaillé chez Bernard Loiseau, Alain Passard, Bernard Pacaud, Marc Veyrat, avant de partir en Espagne, chez Andoni Luis Aduriz, puis à Corton aux Etats-Unis. Le 28 juin 2011, il ouvre les portes du « laboratoire » Agapé Substance où il réalisa, pendant dix-huit mois, une cuisine d’équilibriste, dictée par un lieu sans aucune séparation entre la salle et la cuisine.

.

Travaux dans la salle du bas
Travaux dans la salle du bas

Table d’hôte de mon enfance

Désormais chez lui, rue Surcouf, David Toutain s’est projeté dans son restaurant bien en amont de l’ouverture. Posé, précis, exigeant, il a pensé chaque élément qui fera l’identité du lieu : côté matières, le verre, le bois et le béton dominent. « Mais c’est surtout l’espace qui m’a séduit. Derrière l’immense verrière, il y a une belle salle et une mezzanine qui donnent un très beau volume à l’ensemble. Dès que j’ai vu le lieu, je savais que je devais m’installer ici » précise David Toutain. Il en est de même pour les arts de la table qui ont fait l’objet de voyages avec toute l’équipe, en Espagne, en Belgique ou en France, pour aller dénicher le bon couteau ou la belle forme de verre. « Dès l’ouverture, nous disposerons de très nombreux jeux d’assiettes différents. C’était important pour moi car il y a un lien entre, d’une part, la forme et la taille du contenant et, d’autre part, la création d’un plat. » Mais avant de découvrir cet univers singulier des arts de la table, le client sera assis en face d’une table en bois brut non dressée, un choix esthétique et pratique. Le restaurant proposera également une table d’hôte dont la réservation se fera au dernier moment. « Cette table d’hôte est très importante pour moi. Elle me rappelle celle de mon enfance, chez mes grands-parents. C’est là que nous prendrons tous les repas du personnel et où mon fils viendra faire ses devoirs après l’école. »

Nouveau lieu, nouvelle cuisine. Celle-ci sera fermée, à l’exact opposé de la véritable scène ouverte qu’était l’Agapé Substance. Dans l’assiette, cela aura forcément des conséquences. « Je vais revenir au plaisir simple du bon produit, sans changer l’esprit de ma cuisine, basée sur le végétal. La technique doit s’effacer pour laisser toute sa place à la gourmandise. Quant à moi, je vais sortir de ma cuisine et aller à la rencontre des clients pour leur expliquer ma cuisine. » Les premiers échanges sont prévus le 23 décembre. L’ouverture du restaurant David Toutain s’impose déjà comme l’événement de cette fin d’année.

Franck Pinay-Rabaroust – Crédits photos Thaï Toutain

Informations pratiques

Restaurant David Toutain – 29 rue Surcouf – Paris 7e arr. – 01 45 51 11 10 – reservation@davidtoutain.com – www.davidtoutain.com

Ouvert du lundi au vendredi

32 couverts

Menus à 42 euros, 68 euros, 98 euros

Métro – Invalides / La Tour Maubourg

Parking – La Tour Mauboug Orsay

Menus pour les fêtes :

Noël 24 au soir et déjeuner 25 décembre : un seul menu à 140 euros / 200 euros accord mets et vins

Jour de l’An 31 décembre au soir et déjeuner 1er janvier : un seul menu à 170 euros / 230 euros accord mets et vins

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page