La belle « Étapes » de la visual food

Des œufs au plat aplatis sur un visage et cela fait deux yeux. Bienvenu dans l’univers de la revue Étapes, spécialisée en design graphique et culture visuelle, dont le numéro de janvier-février est entièrement consacré à la visual food.

Chaque parution de la revue Étapes est attendue avec impatience par les professionnels du graphisme et par les curieux des nouvelles tendances visuelles. L’éclectisme et le l’ouverture de ce magazine permettent de découvrir de nouveaux talents venus d’horizons les plus divers. Dans son numéro 217 du mois de janvier, la rédaction a choisi d’explorer les modes de communication les plus avancées du monde de la gastronomie. Visual food ne donne pas d’adresses de restaurants, ne fait pas de critiques de table, pas de portraits de chef tels qu’on peut les trouver dans un magazine culinaire. Chaque intervenant est présenté au travers de son travail créatif, à chaque page la perspective est la même : comment manger, comment communiquer, comment présenter, comment préparer en se posant la question de l’esthétique et de la modernité. Si quelques productions sont clairement réservées à un petit groupe d’initiés, on s’aperçoit que les recherches les plus audacieuses ont irrigué notre quotidien, que ce soit dans le packaging ou l’architecture des restaurants. Si le chapitre consacré aux chefs, idem pour la partie Edition, est assez convenu et reprend, en gros, le classement du 50 Best, d’autres offre un panorama beaucoup moins convenu de l’innovation :

Double page de la revue
Double page de la revue

. Captiver et Créer : la photographie culinaire décoiffe, les artistes rejouent à manger.  L’importance n’est pas de faire bon et beau mais d’utiliser l’ingrédient comme un motif, de jouer avec sa symbolique, d’emporter le spectateur dans un univers inattendu.

. Orchestrer : les arts de la table, les ustensiles, le service. Difficile en quelques pages de rendre compte du foisonnement du travail des designers du monde entier dans cette matière, le choix de la rédaction est limpide, équilibré entre innovation, esthétique et pratique.

. Observer : une série de courts entretiens de quelques éditeurs de magazines originaux consacrés à la culture culinaire dont le créateur de The Gourmand. Le chapitre se termine par un entretien passionnant avec Alexandre Cammas et Marine Bidaud à l’origine du Fooding. Pour une fois, ils ne sont pas interrogés sur les chefs ou les restaurants qu’ils mettent en avant mais sur l’aventure graphique qu’est aussi ce mouvement. Ils reviennent sur l’importance de Jean-François Bizot, inventeur d’Actuel et sur l’influence qu’a eu le magazine/guide sur le renouvellement de la communication culinaire.

Le numéro 217 de la revue bimestrielle Étapes propose un panorama bien différent de l’univers « food », bien loin des hors-séries qui se multiplient sur ce sujet devenu universel. La preuve qu’il est encore possible d’en parler de façon intéressante et non convenue. Une « Étapes » à ne pas rater.

Stéphane Dubreil

Étapes n° 217 – « Visual Food »  – 16,80 euros – Actuellement en vente

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page