Atabula a testé… le concept des Tablées Cachées

Avec 105 millions de m2, Paname est un terrain de jeu idéal. Ça tombe bien : Coline, Amélie et Jocelyn adorent jouer à cache-cache. Transfuges du site My Little Paris,...

TableevertiAvec 105 millions de m2, Paname est un terrain de jeu idéal. Ça tombe bien : Coline, Amélie et Jocelyn adorent jouer à cache-cache. Transfuges du site My Little Paris, le trio organise depuis fin janvier leurs Tablées Cachées. À faire ou à ne pas faire, Atabula a testé pour vous.

Le concept – Vingt inconnus se retrouvent chaque mois autour d’un menu concocté par un jeune chef dans un lieu atypique gardé secret jusqu’au dernier moment. Le concept mise sur la surprise (du lieu), la rencontre (le principe de la table d’hôte ou l’on ne connaît pas son voisin), l’éphémère (à chaque fois un lieu différent) du repas mais la récurrence de l’événement (tous les mois). Des valeurs sûres qui entrent dans les grandes tendances du « repas expérience ».

L’expérience – En mai, place à un « Dîner Underground » lové au sommet des Frigos (13e arr.), un squat aujourd’hui reconverti en atelier d’artistes et qui doit son nom à sa fonction initiale d’entrepôt de viandes provinciales en partance pour les anciennes halles de Châtelet. Aux fourneaux d’un soir : Emilie Suzanne, ex-future cuisinière, passée par Ferrandi et Hélène Darroze avant d’embrayer sur Attitude Rubgy, un trimestriel léché dédié à l’ovalie. Une jeune femme d’autant plus remarquable qu’elle sait correctement se fournir sans passer par la case Rungis (les produits viennent du marché de L’Haÿ-les-Roses dans le Val de Marne).

Les participants – Tendance boboland avec le pedigree jeune-cadre-dynamique-en-reconversion-dans-la-poterie-peinture-sculpture pour ce repasMais à chaque repas ça change, donc toujours la surprise et le hasard d’une tablée renouvelée.

L’assiette – Des hauts et des bas. À part l’association surprenante et très réussie betterave-orange, ça swinguait plutôt traditionnel : lapin-mirabelles-pommes de terre-carottes (réconfortant),  brillat-savarin truffé (une tuerie made by Francis Grémont) et paris-brest (mou mais parfumé).

.

À faire ou pas – Oui. Pour la surprise géographique, pour le tarif pas irraisonnable de 40 € (repas, champagne, vins sélectionnés par le Petit Ballon et café compris), la bonne humeur des organisateurs et le plaisir (toujours aléatoire) de rencontrer d’autres personnes autour d’une table cachée mais qui tout à fait fréquentable.

 Faviconfondblanc20g Ezéchiel Zerah

En savoir plus

Le site des Tablées Cachéestableescachees.com

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.