Revue de presse : street food, Ferran Adrià, Jonathan Nossiter, un nouveau magazine food…

Cette semaine « y a de la joie », la créativité et le naturel  reviennent au galop ! Entre marmite et verre ballon, le temps semble venu d’oublier les émissions de télé-réalités avec deux films bientôt sur les écrans, mon premier est une comédie américaine culinaire, tandis que mon second est un documentaire sur le vin. Dans le paysage médiatique, un groupe de presse florissant parie sur la gastronomie et les produits de nos régions quand d’autres cherchent encore la recette miracle. Entre rumeurs médiatiques et bruits de casseroles, on est toujours fous de Food !

Chef : le film qui glorifie la street food !

Après la récente comédie intitulée Barbecue de Eric Lavaine avec Lambert Wilson, Franck Dubosc, Florence Foresti… Chef arrive sur les écrans avec une comédie construite autour du thème de la street food. Le film écrit et dirigé par Jon Favreau raconte l’histoire d’un chef qui a perdu toute créativité en raison des objectifs de rentabilités fixés par son patron de restaurateur incarné par Dustin Hoffman… Ensuite, c’est l’histoire d’un mec qui va se construire une réputation de malade grâce au foodtruck ! Actuelle, l’histoire a le mérite d’attirer l’attention sur un thème qui cartonne dans la rue. Un film au casting appétissant avec la belle Scarlett Johansson, en brune !

Jonathan Nossiter : passeur d’histoire à boire

L’autre film qui défraye la chronique -catégorie documentaire cette fois-  c’est Résistance Naturelle, le dernier film de Jonathan Nossiter, le cinéaste-oenologue américano-brésilien de Mondovino -un documentaire sur le vin et la mondialisation- sorti voici pile une décennie. Résistance Naturelle prône le goût de la liberté, invitant à la rencontre de vignerons italiens poètes et rebelles qui élaborent des vins naturels dans le Piémont, les Marches, la Toscane. Comme le souligne dans un article paru sur le pure player Rue89.com, l’auteur du blog No Wine is Innocent :

Il s’agit moins d’un film sur le vin que sur le lien entre la culture et l’agriculture…

 

Le Grand Prix et le Prix du public du festival Œnovidéo 2014 viennent d’être attribués à ce film engagé. Ce long métrage célèbre la résistance pacifique des vignerons naturels italiens dépeints comme des artistes de la terre. De nombreuses passerelles reliant vin et cinéma pigmentent ce documentaire : entre les conversations passionnées avec les vignerons, Nossiter insère des séquences de films, sorte de « catalogue amoureux de films anti-conformistes », auxquels il voulait aussi rendre hommage.

Couverture Bg Magazine N°1Un magazine pour le Bottin Gourmand

Ce mois de juin, le groupe multimédia Uni-éditions qui détient notamment le magazine Régal, sept autres titres dont Santé Magazine ainsi que dix sites Internet positionnés autour de la sphère familiale et du bien-vivre, lance Bottin Gourmand Magazine. Ce trimestriel diffusé à 60 000 exemplaires reste fidèle au guide annuel éponyme avec une sélection de bonnes adresses par région sur toute la France. Reconnaissable à son graphisme, le magazine est lancé en kiosque au prix de 6,90 € depuis le 13 juin. La rédaction en chef en est assurée par Philippe Quintin et David Bachoffer. Un titre politiquement correct, puisque le magazine entend promouvoir artisans, producteurs et restaurateurs qui le méritent.

Des news de Ferran Adrià dans le New York Times Magazine

Nous en parlions dans notre dernière revue de presse, nous y voilà ! Un très bel article dans le New York Times magazine évoque la récente rencontre de Ferran et de son ami Nathan Myhrvold. Cet ancien directeur technique de Microsoft a créé un laboratoire culinaire dans l’Etat de Washington et a déjà travaillé sur un ouvrage sur les techniques de cuissons d’avant garde. Dwight Garner et Kyoko Hamada nous content cette rencontre.

Boire sans grossir : le guide du bien boire !

Laure Gasparotto, la journaliste vin du magazine M Le Monde, s’attaque avec élégance à la diététique et au vin en abordant le sujet si féminin des kilos en trop. Mais n’en déplaisent à ces messieurs, ce livre pose en réalité la question d’une consommation de vin raisonnable et raisonnée. L’auteure considère à sa juste place le vin comme un aliment, le définissant dans son espace sociétal actuel et au cœur du débat vin et santé. Sérieux, documenté, malgré un titre peu attrayant, ce livre ne propose aucun régime, mais avance des théories et invite le lecteur à la découverte de certains vins. Un brin élitiste, il est assez bien accueilli par la critique à en croire Jacques Dupont, journaliste vin au Point, qui en profite pour distinguer la vraie de la fausse journaliste vin (ferait-on la même remarque à propos d’un homme ? la question mérite d’être posée) et rappeler ce qu’est un travail de vulgarisation :

« Laure Gasparotto, une des vraies journalistes spécialisées vin (se méfier des imitations), qui officia naguère au Point, s’y livre à une étude claire, nuancée, approfondie et lisible (ce qui n’est pas toujours le cas des études médicales sur le sujet) des rapports entre le vin, le plaisir, la santé, et la façon dont il nous place dans la société. »

Boire sans grossir, Laure Gasparotto, éditions Flammarion, 17 €.

Les petites rumeurs de la table 

Parmi les rumeurs médiatiques de ces dernières semaines, non Top chef ne se déroulera pas au Mali (la lettre A), oui le festival de gastronomie MAD va se dérouler à Montpellier les 27, 28 et 29 mars 2015. En amont de cette opération commerciale, quelques journalistes, triés sur le volet, ont déjà eu la chance de partir en Crète en voyage de presse. Le magazine Terre de Vins nous conte donc à ce propos le B.A.-ba du régime crétois et du vin !

Rappelons que le régime crétois à base de plantes, de légumes verts, de poissons, d’huile d’olive, de tisanes est une des clés du régime méditerranéen. A ce propos, on ne peut que conseiller les livres et articles de la Crétoise Myrsini Lambraki.

Faviconfondblanc20g Christelle Zamora

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page