“Arrière-cuisines” : un livre d’enquête bien pâlichon sur la gastronomie française

[ezcol_1fifth]

.

.

Ni pamphlet, ni essai, ni travail d’enquête, ce livre n’est qu’une succession de redites journalistiques sans profondeur

.

.

Arrière-cuisines. Enquête sur les petits secrets de la gastronomie française, de Jean-Claude Renard – La Découverte, col. Cahiers libres – 250 pages – 19 euros – Sortie en librairie le 28 août

[/ezcol_1fifth] [ezcol_4fifth_end]

LivreRenardCela se présente comme un livre d’enquête sur la gastronomie française. L’accroche se veut vendeuse : « Enquête sur les petits secrets… ». Sauf que le contenu est tout autre et bien loin de dévoiler quoi que ce soit, en dépit de cette couverture racoleuse qui montre un trou de serrure, comme si toute la vérité allait se révéler au lecteur.

Il suffit de lire les premières lignes pour comprendre que Jean-Claude Renard s’est rêvé en enquêteur mais ne dépasse malheureusement presque jamais le statut de gratte-papier qui ne fait qu’accumuler les petits reportages sur tous les sujets à la mode : un peu de scandale avec le poulet à la dioxine, un peu de guide gastronomique, un peu beaucoup de télévision et d’Internet. Quand l’auteur ne survole pas son sujet, il rabache, à l’image de ces interminables pages sur l’histoire de la gastronomie, du Viandier jusqu’à l’émergence de la Nouvelle Cuisine. Pire, outre de nombreuses approximations, Jean-Claude Renard se trompe dans certains chiffres. Tel est le cas pour le nombre des inspecteurs du guide Michelin. Simple erreur ? Difficile à croire quand on connaît les liens de l’auteur avec Emmanuelle Maisonneuve, ancienne inspectrice du guide avec qui il a réalisé plusieurs livres. Désinformation volontaire ?

Au final, Jean-Claude Renard n’a pas su trouver le bon ton. Ni pamphlet, ni essai, ni travail d’enquête, ce livre n’est qu’une succession de redites journalistiques sans profondeur. Décevant.

Faviconfondblanc20g  Franck Pinay-Rabaroust

[/ezcol_4fifth_end]

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page