Laurent Vanparys, foodies haute fréquence chez Kobe Desramauts (In de Wulf)
Advertisement

Laurent Vanparys, foodies haute fréquence chez Kobe Desramauts (In de Wulf)

Vanparys Stephanie Biteau
Ils mangent, et pas qu’un peu. Beaucoup, souvent et très régulièrement dans un ou des restaurants, à un rythme plus ou moins régulier mais soutenu. A leur façon, ces foodies “haute fréquence” réinventent la fidélité à un chef et à une cuisine. Là où le commun des mortels rêve d’y aller ne serait-ce qu’une fois,…
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page