Christophe Moret au Shangri-La : un casse-tête annoncé pour le guide Michelin version 2015

Christophe Moret

La valse des palaces et des grands chefs parisiens continue et le Michelin se pose bien des questions. Quelques semaines après le départ plutôt discret du chef étoilé Philippe Labbé, le Shangri-La annonce l’arrivée de Christophe Moret. Le futur ex-chef de Lasserre prendra la relève dès janvier 2015. Le nouveau chef exécutif chapeautera les trois restaurants du grand hôtel de l’avenue Iéna (16e arr.), à savoir L’Abeille, table actuellement doublement étoilée au guide Michelin, le Shang Palace (une étoile) et la Bauhinia.

Christophe MoretChristophe Moret a fait ses classes auprès des plus grands, de Bruno Cirino à Jacques Maximin en passant par Alain Ducasse. Il a notamment exercé dans de grandes cuisines, telles que Le Louis XV à Monaco, le Royal Monceau et le 59 Poincaré, à Paris. On lui confie les tables du Plaza Athénée à Paris en 2003, puis sept ans plus tard celles du mythique Lasserre, toujours dans la capitale. De son côté, Philippe Labbé arrivé aux fourneaux du Shangri-La dès son ouverture en décembre 2010 a décidé de se lancer un nouveau défi gastronomique, sans pour autant divulguer le nom du restaurant qu’il rejoindrait. La rumeur l’annonce déjà dans les cuisines du Ritz.

Alléno, Le Squer, Labbé, Moret, Nicolas Salle annoncé également partant, et d’autres peut-être encore : c’est le jeu des chaises musicales qui donnent le tournis à toute la profession. Demeure une question qui risque d’agiter le milieu jusqu’à fin janvier : comment va réagir le guide Michelin dans ses choix pour son édition 2015 qui sortira fin janvier 2015. La jurisprudence voudrait que ces changements de chefs entrainent une perte d’étoiles. Mais, au regard des toques et des restaurants concernés, un tel choix semble intenable. La situation pour le Bibendum est d’autant plus complexe que les inspecteurs pourront difficilement évaluer les nouvelles tables puisque ils terminent actuellement leur tournée de « ramassage » et que, pour des tables doublement ou triplement étoilées, le célèbre guide rouge assure qu’il visite plusieurs fois chaque restaurant pour ne pas se tromper. Nul doute que les discussions vont aller bon train jusqu’à fin janvier.

Faviconfondblanc20g Franck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews

 

Haut de page