Vrai ou faux : le consommateur prêt à payer plus au restaurant en faveur du développement durable ?

. . . Une forte majorité (91%) aimerait connaître les engagements des restaurants avant d’en franchir la porte . . . . Cette enquête a été réalisée auprès...

[ezcol_1fifth]

.

.

.

Une forte majorité (91%) aimerait connaître les engagements des restaurants avant d’en franchir la porte

.

.

.

.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 1.001 personnes âgées de 18 à 65 ans, selon la méthode des quotas.

[/ezcol_1fifth] [ezcol_4fifth_end]

Voilà une étude aux résultats étonnants. Que le développement durable soit une tendance sociétale lourde, nul ne le conteste. Mais qu’il devienne l’un des critères majeurs pour apprécier son café, son hôtel ou son restaurant, juste derrière la qualité de l’accueil et du service laisse un petit peu pantois. Mais les chiffres sont les chiffres : 91% des Français souhaitent un affichage des règles de développement durable sur lesquelles les cafés, hôtels et restaurants (CHR) s’engagent, selon une étude C10, distributeur de boissons dans l’hôtellerie et la restauration et Panel Iconics. Autre résultat étonnant en période de crise et de doute : dans les établissements respectueux de l’environnement, les consommateurs ne seraient pas opposés à payer plus. Changement de mentalité ? Prise de conscience de l’empreinte écologique ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un restaurant ou un café, 57% des personnes interrogées indiquent donc que le « développement durable » est important, un critère qui arrive juste derrière « l’accueil et la qualité de service » et « le rapport qualité/prix ». Plus de neuf sondés sur dix s’attendent à ce que ces établissements trient les déchets, voire les recyclent. Et 85% veulent également qu’ils s’inscrivent dans une logistique de proximité.

Une forte majorité (91%) aimerait connaître les engagements des restaurants avant d’en franchir la porte. Un affichage serait pour elle le meilleur moyen de communiquer sur le sujet. Plus de sept personnes sur dix (74%) seraient séduites par un site Internet ou une application permettant de choisir son établissement en fonction de son intérêt pour le développement durable. Les consommateurs veulent des informations sur la qualité et l’origine des produits (une personne sur deux). D’ailleurs, plus de huit personnes sur dix pourraient choisir leur boisson chaude en fonction de son origine. Et comme le développement durable à un coût, les Français sensibles à cette thématique sont prêts à payer plus. Selon cette enquête, plus des trois quarts (76%) ne s’opposeraient pas à une note plus élevée dans les restaurants ou cafés respectueux de la planète.

Une telle étude pourrait donner des idées à certains acteurs de l’univers du CHR pour améliorer leur offre en faveur du développement durable. Le secteur bouge doucement en ce sens mais bouge tout de même. Recyclage des déchets, sourcing produits plus responsable, économie d’énergie, etc., la prise de conscience est en marche.

Faviconfondblanc20g Franck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews / © dutourdumonde/shutterstock.com

[/ezcol_4fifth_end]

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.