5 ANSpar Franck Pinay-Rabaroust /

Atabula fête ses 5 ans. C’est peu pour un média, mais c’est déjà beaucoup. Né comme un blog en 2010, après mon départ de la rédaction du guide Michelin, Atabula s’est doucement transformé en site d’information et d’opinion. Une équipe s’est créée autour d’un projet commun : parler autrement d’un univers aux contours multiples, aussi passionnant que complexe, celui de la gastronomie. Alors qu’une grande partie de la presse spécialisée a bien du mal à la traiter dans toute sa complexité, de nombreux journaux et magazines généralistes ont fait de la gastronomie un sujet de société consensuel et conflictuel à la fois. Jamais le restaurant n’a été aussi médiatique et politique, et jamais le journaliste n’a eu autant envie d’entrer dans les cuisines pour voir, en coulisses, la vie rarement lisse d’une brigade. Le sujet des violences en cuisine, révélé par Atabula, montre à quel point il y a une attente, une peur et une soif d’informations en la matière.

L’approche critique du site Atabula détonne. Et dérange. La complexité d’être à l’intérieur du « système » et faire le choix d’en montrer et la grandeur, et les dérives, ne laisse pas de surprendre. C’est un parti-pris éditorial compliqué mais, j’en suis intimement persuadé, essentiel pour décrypter en profondeur notre univers, et le faire avancer. Atabula n’entend pas entrer dans un consensus mou, sans relief, et se complaire dans une information tiédasse pour séduire facilement, et vendre tout et n’importe quoi. L’indépendance a un coût – Les tentatives actuelles de déstabilisation du média en sont une preuve bien tangible – mais elle a une valeur inestimable, que ce soit pour l’équipe et, surtout, pour nos lecteurs. L’affirmation de nos opinions ne caresse pas toujours dans le sens du poil mais cela doit permettre de nous poser les bonnes questions et de faire émerger ses propres convictions.

La marque Atabula va se développer dans les prochains mois. Des projets vont prochainement voir le jour afin de toujours mieux remplir notre mission. La passion, l’envie, l’exigence et le devoir d’information sont plus que jamais présents, doublés d’une motivation à toute épreuve. Grâce à vous. Merci.

 Faviconfondblanc20g

Franck Pinay-Rabaroust

6 Réponses

  1. Franck

    Atabula est un vrai média et doit pouvoir se développer en toute sérénité. Pour perdurer et rester indépendant il faut être suivi et profitable. C’est dans vos choix de partenariats que votre avenir se joue.
    Bonne chance Atabula !

    Répondre
  2. CAQUINEAU BERNARD

    Bonjour, super sympa la soirée des 5 ans d’Atabula.
    En tant que boulanger je suis encore déçu du fait qu’il n’a pas été mentionné le ou les pains qui ont dû être consommé lors de cette soirée. Je comprend ma difficulté à fournir en pain ‘différents’ les restaurants près de chez moi.
    Bien à vous.
    Bernard boulanger au Nombril du Monde

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.