Qui sont les jurés France des World’s 50 Best ?

En 2002, la revue britannique Restaurant publie son premier palmarès des 50 meilleures tables de la planète à partir de l’opinion d’un panel de personnalités issues des sphères gastronomiques : chefs, restaurateurs, journalistes, écrivains, influenceurs et, c’est l’appellation exacte de l’organisation, « gourmets passionnés ». Treize ans plus tard, l’édition 2015 regroupe 972 votants divisés en 27 zones géographiques. Au sein de chacune d’entre elle figurent 36 membres sélectionnés par le président régional, qui fait lui-même partie des votants. Depuis près d’une décennie, c’est l’italien Andrea Petrini qui assure le poste de chairman France après avoir succédé à François Simon, ex-mangeur en chef du Figaro que l’on peut désormais lire dans Le Monde chaque week-end.

Couple having dinnerAlors que les polémiques associées au « 50 Best » n’ont jamais été aussi fortes, particulièrement dans notre pays, nous avons voulu connaître quelles étaient les personnes en mesure de voter pour la région France. D’abord parce qu’avec quatre votes obligatoires pour sa région (et trois pour les autres régions), les 36 élus ont une influence directe et certaine sur la présence et le rang des chefs installés en France dans le classement. C’est toujours un petit peu pareil quand il s’agit de voter : en fonction du profil des votants, il y a déjà quelques réponses sur le profils des heureux élus. Les votants sont-ils des barons de la gastronomie ou au contraire des étoiles montantes du paysage culinaire ? Sont-ils de vieux briscards du journalisme ou de nouveaux venus dans la profession ? Si présence il y a d’attaché(e)s de presse, d’agents et autres influenceurs, il est pertinent de le savoir car les conflits d’intérêt ne sont pas à exclure. Idem pour les journalistes qui, pour la plupart, ont également des relations professionnelles avec quelques chefs.

Au total, Atabula a recensé 47 personnes qui font ou ont fait partie du club France. L’utilisation du passé n’est pas anodine car l’organisation du World’s 50 Best ne communique plus à l’heure actuelle sur les noms des votants. Pourtant, pendant dix années (2002-2012), elle annonçait elle-même le nom des votants. Pourquoi un tel revirement ? Officiellement, cela favoriserait le lobbying et déstabiliserait les votants… Ainsi, en dehors du président, nul ne peut savoir si tel membre fait encore partie de l’académie régionale. Une information d’autant plus opaque que les votants désignés ne sont pas systématiquement reconduits lors de l’édition suivante. Lors de la conférence de presse des « 50 Best » organisée récemment dans la capitale, il a en revanche été confirmé que, dès à présent, le renouvellement des participants concernerait a minima 30% d’entre eux tous les ans.


CHEFS ET RESTAURATEURS

Adeline Grattard (Yam Tcha* – Paris), Fabrice Giraud (Maison Blanche – Paris), Inaki Aizpitarte (Le Châteaubriand – Paris), Pierre Hermé (Pierre Hermé Paris – Paris), Jean-François Piège (Restaurant Jean-François Piège** – Paris), Michel Portos (ex du Saint-James** – Bouliac), William Ledeuil (Ze Kitchen Galerie* – Paris), Emmanuel Renaut (Flocons de Sel*** – Megève), Jean Sulpice (Restaurant Jean Sulpice** – Val Thorens), Paul Bocuse (L’Auberge du Pont de Collonges*** – Collonges-au-Mont-d’Or), Marc Veyrat (Maison des Bois – Manigod), Pascal Barbot (L’Astrance*** – Paris), Alain Passard (L’Arpège*** – Paris), Anne-Sophie Pic (Maison Pic*** – Valence), Jacques Pourcel (Le Jardin des Sens* – Montpellier), Yannick Alléno (Ledoyen*** – Paris), Bertrand Grébaut (Septime* – Paris), David Toutain (Restaurant David Toutain* – Paris), Alexandre Gauthier (La Grenouillère* – La Madelaine-sous-Montreuil), Bruno Verjus (Table – Paris), Cathy Klein (sœur de Jean-Georges, jusqu’il y a peu à la tête des cuisines de l’Arnsbourg*** – Bærenthal), Laurent Lapaire (L’Agapé* – Paris), Olivier Privat (désormais vigneron du domaine des Lys – Blauzac), Fred Peneau (Grillé – Paris)


JOURNALISTES ET AUTEURS

Julie Andrieu (France 3), Emmanuel Rubin (Le Figaro), Trish Deseine, Alexandra Michaud, Thibault Danancher (Le Point), Jörg Zipprick, François Simon (M Le Monde), François-Régis Gaudry (France Inter, L’Express, Paris Première), Franck Pinay-Rabaroust (Atabula), Sophie Cornibert (Fulgurances), Hugo Hivernat (Fulgurances), Sophie Brissaud, Marie-Laure Fréchet (Omnivore), Frederik. E Grasser Hermé


INFLUENCEURS ET GOURMETS PASSIONNÉS

Sylvie de Laveaucoupet (attachée de presse), Nicolas Chatenier (agent de chefs et notamment d’Anne-Sophie Pic et créateur de Table Ronde), Laurent Vanparys (co-fondateur de l’agence OneBiteConsulting), Catherine Petrini-Perrier (épouse d’Andrea Petrini), Nicole Albrieux (amie d’Andrea Petrini), Luc Dubanchet (patron d’Omnivore)


Faviconfondblanc20g

Ezéchiel Zérah / Photo Minerva Studio


À lire sur Atabula

Mais qui est donc Andrea Petrini, président France des World’s 50 Best ?

50 Best Restaurant : juré, on ne m’y reprendra plus

World’s 50 Best Restaurants : un classement sournoisement francophobe

 

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page