Alain Ducasse sur les écrans de cinéma en 2016

par Franck Pinay-Rabaroust /

« Dans la tête d’Alain Ducasse », un titre certes provisoire mais qui en dit long sur l’esprit du film actuellement en tournage. A la manœuvre, le réalisateur Gilles de Maistre et le journaliste Eric Roux. « En discutant avec Gilles, nous avons constaté qu’il n’y avait aucun film marquant sur Alain Ducasse alors que cet homme pèse comme nul autre dans l’univers de la gastronomie mondiale. Nous lui en avons parlé et nous lui avons expliqué notre ambition : savoir comment vous fonctionnez, vous Monsieur Ducasse, dans votre approche quasiment structuraliste de la cuisine » explique Eric Roux.

Le chef monégasque a réfléchi, il a hésité puis il a donné son accord. C’était en septembre 2014, après un repas dans l’aquarium – la table du chef – du Plaza Athénée, en présence notamment de Jérôme Seydoux, coprésident la société Pathé et coproducteur du film.

Le chef Alain Ducasse
Le chef Alain Ducasse

L’équipe du film va suivre Alain Ducasse pendant un an, dans ses nombreux déplacements en France et à l’étranger avec une seule limite clairement posée : rien sur la vie privée du chef. Eric Roux est formel : « Ce ne sera pas un film sur le restaurant en général ou sur l’alimentation. Nous souhaitons faire un film sur l’histoire d’une success-story. On sera au-delà de la cuisine ».

Point d’idolâtrie dans la démarche des initiateurs du projet, bien au contraire : « Je ne suis pas un admirateur aveugle de l’homme Ducasse. J’ai une vision critique, elle est la base même de mon métier. Ce qui me plait avant tout, c’est de révéler la structuration de la pensée d’Alain Ducasse. Il a su se créer un univers à la hauteur de sa curiosité et de ses ambitions. Quand il passe quatre heures avec un lamineur de feuille d’or au Japon, nous dépassons la cuisine ; cela nous aide à comprendre une démarche globale. C’est de cela dont parlera le film. »

Pour Eric Roux, « Ducasse est un véritable personnage de cinéma. » C’est donc logique que le film sorte non pas sur le petit écran mais dans les salles obscures dans le courant de l’année 2016. Saura-t-on vraiment après ce qu’il y a « dans la tête d’Alain Ducasse » ? Réponse l’année prochaine.

Faviconfondblanc20g

Franck Pinay-Rabaroust / Photo Pierre Monetta

Faviconfondblanc20g

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page