Les ramen d’Ippudo débarquent en France

Avec AFP Relaxnews /

Des nouilles à la farine de blé, un bouillon à base de sauce soja, du porc, des oignons, des algues nori… Les ramen sont un plat emblématique du Japon, comme le foie gras l’est en France. La chaîne de restaurants Ippudo, qui s’est spécialisée dans la confection de cette recette, ouvre boutique pour la première fois dans l’Hexagone en septembre.

Le ramen "Akamaru" chez Ippudo
Le ramen « Akamaru » chez Ippudo

Popularisé en Asie par le film « Tampopo » de Jûzô Itami en 1985, les ramen pourraient bien devenir la nouvelle coqueluche gourmande des foodistas français. D’abord parce que la recette est « on ne peut plus » traditionnelle. Nul doute que les papilles ont débarqué au pays du soleil levant. Et ensuite, parce que les ramen concentrent un éventail de saveurs, qui tiennent au corps sans afficher un prix excessif.

Ce petit bol rassemble en effet des nouilles fabriquées avec de la farine de blé, du sel, de l’eau, de l’eau alcaline appelé « kansui ». Celles-ci sont plongées dans un bouillon parfumé réalisé à partir de sauce soja, sinon de miso, auquel on additionne un bouillon de viande ou de poisson. A chaque région nippone, sa spécialité de ramen. Selon où l’on habite, on ajoute ainsi des os de porc, un oeuf mollet, des algues nori, des oignons ou tout autre ingrédient.

Ippudo ouvre sa première adresse française début septembre
Ippudo ouvre sa première adresse française début septembre

Les Français pourront tremper leurs lèvres dans ce bouillon la première semaine de septembre, lorsque Ippudo ouvrira sa toute première adresse tricolore, au 74-76 rue Jean-Jacques Rousseau, 1er arrondissement dans le quartier des Halles. Voilà une autre raison de penser que les ramen deviendront la nouvelle recette que s’accapareront tous les blogueurs culinaires.

A l’étranger, Ippudo est une référence. Etonnant d’ailleurs que la chaîne de restaurants, qui compte plus de 40 établissements, n’arrive en France qu’en 2015. Les New Yorkais ont découvert l’enseigne en 2008, les Sydneysiders en 2012 et les Londoniens en 2014. Chez Ippudo, les Parisiens goûteront par exemple au bouillon préparé à partir d’os de porc qui mijotent durant pas moins de deux jours.

Seuls les aficionados de la cuisine nippone n’auront pas à tenter l’aventure culinaire du ramen d’Ippudo. Quelques adresses indépendantes discrètes ont déjà fleuri dans la capitale française. Les plus recommandés sont situées dans le « Little Japan » parisien, autour de la rue Saint-Anne (2e arrondissement). Par exemple, chez Sapporo, les clients assistent derrière un comptoir à la confection des ramen.

Faviconfondblanc20gAFP Relaxnews

Haut de page