Piège, Lignac, Acurio, Pelé, Blumenthal… : panorama des chefs qui vont faire l’actualité de la rentrée

par Franck Pinay-Rabaroust /

.

Manko Gaston AcurioGaston Acurio ouvre Manko

La toque péruvienne débarque (enfin) à Paris, après avoir déjà ouvert près d’une cinquantaine d’adresses dans treize pays. Le spécialiste du ceviche s’installera dans le Triangle d’or, au 15 avenue Montaigne, dans le 8e arrondissement à compter de fin septembre. Le restaurant sera baptisé Manko et proposera un voyage à travers les saveurs sud-américaines. Figure de prou du World 50 Best et de l’émergence de la gastronomie en Amérique du Sud, l’arrivée de Gaston Acurio va faire du bruit, à deux petits pas d’une autre adresse de choix, le Plaza Athénée.


Christian EtchebestPhilippe Etchebest à Bordeaux

Le cuisinier au caractère bien trempé, qui officiait à Saint-Émilion à l’Hostellerie de Plaisance, reprend du service dans la capitale girondine aux fourneaux du Grand Théâtre, la brasserie de l’Opéra. Des travaux ont été entrepris pour remettre la cuisine à neuf et accueillir la nouvelle brigade. Le chef Etchebest fera face au Grand Hôtel, celui là même où officie désormais Gordon Ramsay, la star de la version télévisée originale de « Cauchemar en cuisine ». L’ouverture est prévue pour septembre. L’arrivée des deux cuisiniers médiatiques gonfle ainsi la présence étoilée à Bordeaux, qui a vu arriver la Grande Maison de Joël Robuchon fin 2014.


gregoire-rousseau-NB-mdGrégoire Rousseau à Bordeaux

Bordeaux est incontestablement la ville qui bouge en 2015. Avant la fin de l’année – on croise les doigts -, le chef Grégoire Rousseau devrait ouvrir son établissement rue du Hâ. Il n’est pas le plus médiatique de la bande bordelaise mais il n’est certainement pas le moins talentueux. A suivre.

Sur le même sujet :

Le chef Grégoire Rousseau s’exprime au Cercle pour encore quelques repas


Jean-Francois PiegeLe Grand Restaurant de Jean-François Piège

Le chef étoilé a quitté la rue Saint-Dominique, dans le 7e arrondissement de Paris, pour voguer vers une nouvelle aventure personnelle. Prévu début septembre, Le Grand Restaurant de Jean-François Piège devrait ouvrir rue d’Aguesseau dans le 7e arrondissement de Paris dans plusieurs semaines, après quelques retards dans les travaux. On sait déjà que sa sommelière, Caroline Furstoss, est à la manoeuvre pour la carte des vins, et que la candidate de « Qui sera le prochain grand pâtissier », Nina Métayer, sera la chef pâtissière.

Sur le même sujet :

Nina Métayer sera la chef pâtissière du Grand Restaurant de Jean-François Piège

Le chef Sylvestre Wahid succède à Jean-François Piège chez Thoumieux

Jean-François Piège : maturité et prise de risque

Restaurant Clover : entretien à double Piège


Christophe Pelé chez Clarence

Il a pris son temps avant de replonger dans le grand bain. Après l’expérience de Bigarrade (Paris 17e arr.), le chef Christophe Pelé a beaucoup voyagé, il a conseillé et observé l’univers de la haute gastronomie pour en comprendre les évolutions. Son retour était attendu depuis longtemps. Ce sera chose faire d’ici quelques semaines dans un écrin qui s’annonce grandiose, propriété du domaine Clarence Dillon. Il sera accompagné par le jeune et talentueux Antoine Pétrus qui officiera côté salle. Un duo très attendu. (Entretien à venir sur Atabula)


Sylvestre-WahidSylvestre Wahid chez Thoumieux

Suite au départ de Jean-François Piège, c’est le chef Sylvestre Wahid qui prend les commandes du restaurant Thoumieux. Les nouveaux plats du restaurant gastronomique seront dévoilés à compter du 7 septembre. La cuisine du chef Wahid est décrite comme « végétale et minérale ». Trois formules seront proposées à 110 euros, 150 euros et 180 euros, hors boisson. À la brasserie, compter 45 euros en moyenne, hors boisson. Et reste à découvrir les nouvelles saveurs sucrées de Gâteaux Thoumieux.

Sur le même sujet :

Le chef Sylvestre Wahid succède à Jean-François Piège chez Thoumieux


Le restaurant Antoine se refait une beauté

Ce n’est pas un changement de chef mais un changement de décor. Spécialisé dans le poisson, le restaurant Antoine, où officie le chef Thibaut Sombardier, va proposer un nouveau décor. La mer sera davantage mise en avant pour faire écho à la cuisine du jeune chef. Dès le 1er septembre, Thibaut Sombardier dévoilera une nouvelle carte plus éclectique, misant davantage sur les associations terre/mer. En parallèle, le chef travaillerait sur l’ouverture d’un bistrot. L’adresse serait baptisée « Mensae » (« table » en latin). Ouverture serait prévue pour mi-septembre.


Christian Constant au Sofitel

L’ex-chef du Crillon entame une nouvelle aventure gourmande au Sofitel Arc-de-Triomphe dans le 7e arrondissement de Paris. Christian Constant dressera une carte de saison à des tarifs dits accessibles en dupliquant son concept autour des cocottes.


Alan GeaamAlan Geaam va créer un AG Les Halles

Il fait actuellement le bonheur des gourmets germanopratins avec son restaurant AG situé rue Clément (Paris 6e arr.). D’ici quelques semaines, le chef Alan Geaam devrait lancer un nouvel AG du côté des Halles, en lieu et place de l’Autobus Impérial. Grande salle entièrement refaite, produits de qualité et cocktails du siècle dernier remis au goût du jour devraient faire de cet AG une nouvelle adresse à suivre du côté des Halles.


Alain DucasseUne brasserie Ducasse aux Halles ?

Même si les travaux du Forum prennent du retard, le quartier des Halles semble déjà en pleine ébullition. La preuve ? Alain Ducasse projetterait d’y ouvrir une brasserie. Actuellement, l’information n’est pas officiellement confirmée par le groupe Ducasse mais le projet serait néanmoins dans les tuyaux.

Sur le même sujet :

Alain Ducasse sur les écrans de cinéma en 2016

Alain Ducasse portera-t-il son tout nouveau col bleu-blanc-rouge de MOF ?

Alain Ducasse (Plaza Athénée) : « Je ne veux pas être un donneur de leçon »

13 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Alain Ducasse


Le 110 Taillevent à Londres

Avant d’annoncer de nouveaux projets en 2016, la famille Gardinier lance son concept du 110 Taillevent outre-Manche. Outre quelques vins anglais en compléments, l’adresse londonienne proposera la même carte et le même décor que sa sœur parisienne. Si cette première expérience étrangère est un succès, le concept devrait voir le jour en Asie et aux USA dans les prochaines années. (entretien avec Thierry Gardinier jeudi 3 septembre sur Atabula)

Sur le même sujet :

Grand entretien avec Thierry Gardinier, copropriétaire du Domaine Les Crayères et du groupe Taillevent


Edward-EdwardLe W d’Edward Cristaudo

Il y a un (très) gros projet qui va enfin voir le jour dans les toutes prochaines semaines à Annonay (Ardèche). Le chef Edward Cristaudo, passé par les cuisines de Frédéric Anton et de Thierry Marx, ouvre son navire amiral avec beaucoup d’ambitions. Sa cuisine, goûtée cette été, dans un écrin encore en travaux, promet d’atteindre rapidement des sommets.

Sur le même sujet :

Le chef Edward Cristaudo débarque au Club du Cercle


Kristin Frederick ouvre le bateau qui fume

Après le Camion qui fume et ses burgers maison – qui a (re)lancé la mode des foodtrucks à Paris – son équivalent flottant devrait arriver très prochainement. La Californienne qui a lancé le concept, Kristin Frederick, transposera ses recettes derrière les fourneaux d’une barge itinérante. La chef américaine doit également ouvrir son premier « vrai » restaurant en octobre dans la capitale, rue Montmartre, dédié bien sûr à sa cuisine fétiche : le burger. Kristin Frederick n’en est pas à sa première adresse parisienne, puisqu’elle a déjà lancé un bar à popcorn (et un deuxième à venir en octobre), une cantine sino-américaine (Huabu) et un daily avec sandwiches (Freddie’s Deli).


Les Fulgurances AdresseLes Fulgurances vont ouvrir leur lieu

L’équipe des Fulgurances – Sophie Cornibert et Hugo Hivernat en tête – vont ouvrir leur « adresse » parisienne dans les prochaines semaines. Celle-ci s’ouvre naturellement dans le prolongement de leurs événements « Les Seconds sont les premiers » avec, toujours, cette volonté de mettre en avant les jeunes chefs. Ce restaurant-tremplin comptera 35 couverts et ambitionne de devenir une « plaque tournante de la cuisine contemporaine ».


CYRIL LIGNACCyril Lignac va ouvrir deux nouvelles pâtisseries

Il le reconnaît lui-même, l’homme a mûri. Cyril Lignac veut désormais se concentrer sur ses restaurants et… sur ses pâtisseries. Après les boulangeries-pâtisseries de la Paul Bert (Paris 11e arr.) et rue de Chaillot dans le 16e arr., il va ouvrir deux pâtisseries début novembre, une dans le 6e arr. du côté de la rue de Sèvres, et l’autre dans le 15e arr. proche de Pasteur. Pas impossible qu’un autre (gros) projet émerge prochainement. L’homme à mûri, mais il reste toujours aussi actif. (Grand entretien avec Cyril Lignac lundi 7 septembre sur Atabula)


Christophe MichalakChristophe Michalak ouvre sa première pâtisserie

Cela en étonnera plus d’un, mais le pâtissier médiatique n’avait pas encore ouvert de pâtisserie à son nom. Il est à la tête d’un « take-away » dans le 10e arrondissement de Paris, où les créations sucrées changent chaque jour, au rythme des inspirations. Il n’y a ni stockage ni croissant comme dans une pâtisserie traditionnelle. Il s’est aussi associé à Alain Ducasse pour un kiosque à choux, près de Gare du Nord, à Paris. Cette fois, Christophe Michalak ouvre une « vraie » pâtisserie, rue de la Verrerie, dans le Marais courant septembre. Le finaliste de « Qui sera le prochain grand pâtissier », Tristan Rousselot, sera aux commandes. Le pâtissier charismatique a déjà dévoilé quelques délices via Instagram, comme une tarte aux agrumes, un paris-brest « Klassik », un millefeuille vanille tonka caramel ou encore une tarte au chocolat/mûres. (Grand entretien avec Christophe Michalak à venir sur Atabula)


Patrick RogerPatrick Roger fait une rentrée très artistique

Une sculpture pour la Biennale de Montreux, un livre, une autre sculpture et l’ouverture d’une galerie dans le Marais parisien : le chocolatier Patrick Roger enfonce plus profondément encore sa casquette d’artiste en cette rentrée de septembre. En outre, sa boutique située au 106 boulevard Saint-Germain fait peau neuve. Réouverture début octobre.

Sur le même sujet :

Des sculptures, un livre et une galerie : la rentrée sera artistique pour le chocolatier Patrick Roger


HEITZLER PERRETClaire Heitzler, François Perret

Rappelons que la chef pâtissière Claire Heitzler a officialisé son départ du restaurant Lasserre fin juin. Rien n’est dit encore sur l’avenir professionnel de la jeune alsacienne, primée Chef pâtissière de l’année par l’association Relais Desserts. De son côté, François Perret a pris en main la création sucrée du restaurant du Ritz, dont l’ouverture a pris un petit peu de retard. Le Bressan officiait au palace Shangri-La Hotel. Enfin, un autre pâtissier de renom va prochainement annoncer son départ pour ouvrir sa propre boutique. Ca bouge également chez les pâtissiers !

Sur le même sujet :

L’hémorragie continue chez Lasserre avec le départ de la chef pâtissière Claire Heitzler

Un plat par Claire Heitzler (Restaurant Lasserre, Paris) – Duvet de coco et pamplemousse confit


Heston BlumenthalHeston Blumenthal et son « Fat Duck »

Le chef britannique a fermé temporairement son restaurant mythique de Bray, dans le Berkshire, pour l’implanter de manière éphémère à Melbourne, en Australie. Ouvert il y a 20 ans, le trois-étoiles anglais a subi une campagne de rénovation d’un montant de 2,5 millions de livres. Le cuisinier charismatique est donc attendu au tournant pour la réouverture, vraisemblablement en octobre, selon la presse britannique.


Marc HaeberlinMarc Haeberlin à Lausanne

En septembre prochain, la grande toque aux trois étoiles, qui fait vivre la maison familiale, l’Auberge de l’Ill, à Illhausern en Alsace, va signer la carte de la Brasserie du Royal, à l’Hôtel Royal Savoy à Lausanne, en Suisse. Des produits locaux seront cuisinés tels que l’omble, l’écrevisse du lac ou les escargots de Vallorbe. Aux fourneaux, c’est Julien Krauss qui dirigera la brigade.


Le chef belge Michael Nizzero à Londres

Selon les rumeurs, le jeune Belge, qui a déjà travaillé sous les ordres d’Alain Roux au Watersinnde Inn, établissement trois étoiles dans le sud de l’Angleterre, pourrait ouvrir un restaurant gastronomique dans la capitale britannique à la rentrée.


Curtis Stone prend le large

En décembre prochain, le chef médiatique australien ouvrira quatre restaurants à bord des navires du croisiériste américain Princess Cruises. Le concept sera baptisé « Share » et permettra aux voyageurs de partager les créations de la carte.

Faviconfondblanc20gFranck Pinay-Rabaroust /© Inés Menacho – ©Stéphane de Bourgies – ©Ingrid Mareski – ©AFP / Hache – ©AFP PHOTO/BEN STANSALL – ©Alban Couturier – ©AFP PHOTO / JEAN CHRISTOPHE MAGNENET


Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page