Noël : découvrez les six bûches les plus originales

Buche MichalakLe piano de cuisine de Christophe Michalak

Le chef pâtissier médiatique a composé une oeuvre d’art pour le Plaza Athénée où il officie. Le gâteau reproduit les moindres détails d’un fourneau professionnel, y compris la sauteuse, la casserole et la marmite. Du torchon jusqu’aux plaques de cuisson, tout y est. Côté goût, un croustillant gianduja soutient un biscuit moelleux, une marmelade de mandarine et une mousse au chocolat lactée aux notes de thé Earl Grey.

Prix : 125 euros pour 6 personnes (édition limitée)

Tour ArgentLe potager de Noël de la Tour d’Argent

Le restaurant parisien propose cette année un dessert en trompe-l’oeil, exercice sucré dans l’air du temps. La création reproduit le potager situé dans le département des Yvelines, où l’adresse puise ses produits, pour composer ses menus. La terre est en réalité un crumble au sucre muscovado. Le biscuit carotte s’associe au cheese-cake vanille.

Prix : 28 euros (le dessert sera servi exclusivement le jour de Noël à la Tour d’Argent)

FouquetsLe carrousel du Fouquet’s

Le sous-chef pâtissier du restaurant Le Diane, à l’hôtel parisien Le Fouquet’s, s’est souvenu du carrousel et des chevaux de bois de son enfance. Dans cette version pour adultes, le manège est un fin sablé reconstitué, réalisé sans farine. Un biscuit amande et une mousse coco s’alternent, avant de dévoiler un coeur de framboise.

Prix : 95 euros pour 8 personnes (édition limitée)

HermesL’atelier de création de Hermès selon Lenôtre

Un travail d’orfèvre ! Le grand traiteur s’est associé à Pascale Mussard, la directrice artistique de petit h, l’atelier de création et le laboratoire de recherche de la marque Hermès. Tout le contenu d’un plan de travail de couturier construit cette bûche étonnante. On croirait de vrais cuir, bobine de fil ou nuancier. Et pourtant, tout se dévore ! Le dessert est en réalité un millefeuille, à base de mousse et de ganache yuzu/chocolat, d’un biscuit succès, d’une compotée épicée d’agrumes.

Prix : 130 euros pour 6 personnes (édition limitée et numérotée)

Mere FamilleL’humour et la mignonnerie d’À la Mère de Famille

La vieille boutique parisienne connue pour ses confiseries et ses chocolats a imaginé une véritable histoire autour d’un renne, baptisé Claude. Visiblement, l’animal fétiche du père Noël semble coincé dans la cheminée de cette bûche, sur laquelle on aperçoit l’empreinte de ses sabots sur le toit. Le dessert est glacé et associe le chocolat à la vanille et aux éclats de noix de pécan caramélisées, à une meringue aux amandes et à un biscuit shortbread.

Prix : 47 euros pour 6 à 8 personnes

Buche PicLa composition végétale d’Anne-Sophie Pic

La bûche de Noël de la seule femme-chef aux trois étoiles confirme son intérêt pour la nature. Le dessert est un mur végétal, en trompe-l’oeil. Les gourmands se délecteront d’une mousse aux éclats de chocolat, d’un biscuit punché à l’estragon et de notes de menthe et de basilic.

Prix : 65 euros pour 6 à 8 personnes (disponible à l’Épicerie Pic à Valence et au restaurant la Dame de Pic à Paris)

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page