Galettes des rois : coûts et marges

Avec près de 32 millions d’unités mangées chaque année en France, la galette est le produit incontournable de chaque début d’année, le relais naturel de la bûche qui vient...

Avec près de 32 millions d’unités mangées chaque année en France, la galette est le produit incontournable de chaque début d’année, le relais naturel de la bûche qui vient tout juste de disparaitre des linéaires. Et, chaque année, les mêmes discussions s’engagent sur son prix et sur son origine.

Artisanale ou industrielle, telle est la question. Les deux graphiques ci-dessous montrent le découpage simplifié des coûts d’une galette. Ils parlent d’eux-mêmes et expliquent, en partie, les importantes distorsions tarifaires que l’on retrouve dans le commerce. Une galette artisanale, c’est trois jours ; son ersatz industriel ne prend que quelques heures, et encore. Interrogé par le magazine Que Choisir, Philippe Godard, de la Fédération des entreprises de boulangerie et pâtisserie industrielles, explique que l’« on peut estimer que quatre galettes sur cinq sont fabriquées par l’industrie. On les retrouve dans tous les circuits de distribution, y compris chez les artisans. » Le problème réside donc – comme souvent – dans l’information du consommateur final. Logiquement, les industriels se régale de la situation : le groupe Panavi-Vandermootele propose 300 références de galettes surgelées. « Nous produisons chaque année 15 millions de galettes des Rois et approvisionnons 70 % de la grande distribution », déclare Antoine de Saint-Cyr, le directeur du site de Torcé, en Ille-et-Vilaine, la plus grande usine mondiale de fabrication de galettes des Rois.

Puisque l’information est défaillante, au client d’être responsable. Ce dernier a le devoir de se poser les bonnes questions lorsqu’il achète ce produit de fête et de partage. Plus que jamais, il faut savoir choisir la bonne galette chez un boulanger digne de ce nom.


Galette réalisée par le boulanger

 

GALETTE BOULANGER


Galette industrielle revendue par le boulanger

 

GALETTE INDUS


Faviconfondblanc20gÉzéchiel Zerah et Franck Pinay-Rabaroust / © Jérôme Rommé

 

3 Nombre de commentaires
  • chocoladdict
    10 janvier 2015 at 1:08
    Laisser un commentaire

    Merci pour cet article. Par contre vous comparez des prix avec des tailles différentes j ai acheté une galette Bouillet ce matin celle qui coûte 16 euros est pour 4 personnes celle pour 8 personnes 32 euros ce qui la positionne au même niveau de prix que des galettes parusuelles.

  • Le pingouin
    11 janvier 2015 at 9:24
    Laisser un commentaire

    Pour Chocolatddict, il faut lire l’article jusqu’au bout…..

  • MichelB
    28 janvier 2016 at 10:25
    Laisser un commentaire

    J’ai même acheté il y a une semaine une galette de chez Dalloyau, qui ressemblait plus à de l’industriel que du fait Dalloyau. Ils s’y mettent aussi nos grandes enseignes Patissier ! Merci à M Gérard Mulot Paris 6 pour la sienne, délicieuse…Et la maison Stohrer également, bonne frangipane. Et une grande déception : Vandermeersch dans le 12ème avec une frangipane à laquelle on ajoute des arômes d’amandes amères, le succès monte au rattrapage de marges, vraiment pas top !

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.