Da Roco, trattoria marinière à la sauce Giesbert et Ross

TABLE 80Changement de « destination » pour la boutique historique… Située au numéro 6 rue Vivienne, la première boutique de Jean-Paul Gaultier a longtemps été un lieu de pèlerinage pour les fashionistas. L’adresse légendaire abritait le salon de couture et les bureaux du créateur, transférés depuis rue Saint-Martin. Ce ne sont pas les mordus de mode, mais bien les gastronomes qui profiteront de la résurrection de cette boutique au printemps prochain sous le nom de Da Roco.

Deux noms courus de la scène culinaire parisienne ont décroché le droit de redonner vie au lieu. Alexandre Giesbert, fils du célèbre journaliste, st un chef qui a fait ses armes chez Pierre Gagnaire. Il est associé à Julien Ross, ancien collaborateur du groupes Costes. Tous deux ont rythmé ces dernières années avec l’ouverture successive de leur trilogie restauratrice : Roca, le néobistrot, Roco, la néopizzéria, et puis Rococo, le néokebab.

Da Roco complètera ainsi le portefeuille rue Vivienne, et leur maîtrise du savoir-faire italien. Les deux acolytes montreront qu’ils ne sont pas seulement experts en bonnes pizzas. La boutique deviendra une trattoria haut de gamme, où s’exprimeront les produits italiens sur 400m², répartis sur deux niveaux. 170 places assises constitueront le restaurant, tandis que les adeptes de cocktails pourront s’installer au bar où officiera un mixologue de renom. L’identité de ce dernier n’est pas encore connue.

Alexandre Giesbert et Julien Ross garderont l’esprit artistique des lieux et feront appel au tatoueur Supakitch pour signer un immense vitrail, trônant au coeur du restaurant. Clin d’oeil à l’histoire du lieu, les serveurs porteront la célèbre marinière, emblème de Jean-Paul Gaultier.


Faviconfondblanc20gFranck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page