Vin : ventes en ligne en hausse, mais consommation moins régulière

VIN 80Si c’est avant tout en grandes surfaces que les Français achètent leurs bouteilles, le volume de ventes de vin en ligne a progressé de 30% en un an en 2015, pour atteindre le chiffre d’affaire de 1,3 milliard d’euros. C’est sept fois plus qu’en 2008, selon « Le business du vin », une étude signée Xerfi.

Il en ressort aussi que les utilisateurs de ce type de plateformes consacrent un budget moyen plus important puisqu’une majorité de bouteilles commandées (59%) coûtent plus de 11 euros, contre 39% en magasin. Xerfi a recensé en tout plus de 380 vendeurs spécialisés en ligne en 2015.

À noter que les Français sont 63% à avouer apprécier le vin. Ils ne sont toutefois que 24,4% à déclarer boire du vin plus de deux fois par semaine, ce qui représente un recul de près de 30 points en 30 ans. Si les Français consomment moins de vin, ils recherchent de la qualité, ce qui explique que les achats de vins AOC et de qualité supérieure ont bondi de 138% (en valeur) entre 1990 et 2014.


Faviconfondblanc20gFranck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews / © maoyunping

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page