Cédric Naudon, président de la feue Jeune Rue, est en prison depuis le 12 mars

Il avouait s’être « emballé » en juin 2015 dans le magazine Next, au sujet de son projet de Grande Rue. Moins d’un an après, Cédric Naudon s’est fait emballer comme...

ACTUS 80Il avouait s’être « emballé » en juin 2015 dans le magazine Next, au sujet de son projet de Grande Rue. Moins d’un an après, Cédric Naudon s’est fait emballer comme il faut : depuis le 12 mars, l’homme est incarcéré à la prison de Fleury-Merogis pour une multitude de délits : faux, abus de confiance, etc. Son avocat, Jean-David Zerdoun, contacté par Atabula, ne s’est pas encore exprimé.

RUE DU VERTBOISCédric Naudon, 43 ans, avait pour projet d’ouvrir de nombreux commerces de bouche du côté de la rue du Vertbois (Paris 3e arr.). Un projet de très grande ampleur dans lequel de nombreux acteurs du monde gastronomique ont cru. Ce projet, qualifié de grandiose, pharaonique ou utopique, est rapidement tombé à l’eau. A la fin de l’année 2014, la presse – Le Parisien et Le Monde – révélaient que Cédric Naudon, via ses sociétés, multiplient les impayés. Côté travaux, rien n’avance. Trop tard pour de nombreux fournisseurs qui risquent de perdre définitivement leurs créances. Pourtant, dès le début, tout ou presque sentait mauvais dans cette histoire. D’après nos informations, une note ancienne de l’organisme Tracfin (Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins) ne laissait guère de doute sur le pedigree de l’entrepreneur.

La suite est connue : accumulation des impayés, mise en redressement judiciaire de nombreuses sociétés de Cédric Naudon, saisies des comptes bancaires de sa holding. D’après l’Obs, et après une saisie des ordinateurs de la holding par la Direction nationale d’enquêtes fiscales, le montant des impayés atteindrait la somme de 4,95 millions d’euros. Encore aujourd’hui, de nombreux créanciers rêvent de revoir leur argent. Quant au mystérieux Cédric Naudon, il est au mitard depuis le 12 mars à Fleury-Mérogis. Pour lui, la Grande Rue se termine en cabane.


Faviconfondblanc20gFranck Pinay-Rabaroust

4 Comments on this post.
  • Alex
    1 avril 2016 at 8:36
    Laisser un commentaire

    Peut-être qui si les médias spécialisés et les autres n’avaient pas si béatement relayé et donné du crédit à ce projet farfelu (enfin s’ils avaient fait leur travail de journaliste plutôt que de jouer les foodie-groupies), il y aurait sans doute un peu moins d’impayés aujourd’hui. Aucune publication sur cette histoire de Jeune rue avortée et de patron mégalo incarcéré esquisse le début d’une auto-critique à ce sujet. Il serait temps de s’interroger sur cette soumission aux diktats de la communication dans le secteur de la gastronomie.

  • waoo
    1 avril 2016 at 4:58
    Laisser un commentaire

    Alex je ne suis pas d’accord avec toi. Les médias ont fait leur boulot d’essayer de prévenir que le projet était bidon …de prévenir sur Cédric naudon beauf du connu gaccio ( les guignols de l’info ) dont il doit de l’argent..les médias n’ont pas arrêté de prévenir et dire attention le mec est louche.;et ça na pas loupé..on a tous le droit a une 2eme chance malheureusement c’est rare ( même si ca arrive ) que la 2 eme chance servent a se racheter une conduite exemplaire !.; ici ce n’est encore pas le cas ..il a recommencé ce qu’il savait faire…banqueroute, ne pas payer etc ..c’est ça sa personnalité a cédric naudon ! maintenant j’ai envie de dire un bienfait a tout les fournisseur grand nom , mairie de paris qui pourtant ont été largement prévenu par les médias du phénomène Cédric naudon ..les médias ont juste voulu dire attention faite gaffe on a des preuves du passé de l’homme..et ben malgré cela peu ont écouté les médias…dsl mais bienfaits pour eux ! quand on a affaire a un homme douteux comme lui on prend des sérieuses garantie..on fournit un petit peu de travail et on voit s’il paye au lieu d’accepter de grand travaux qui au final rien du tout ..bienfaits pour les fournisseurs et les salariés..évidemment qu’il fallait parti de suite vu la réputation de l’homme ..

  • Caroline
    1 avril 2016 at 8:38
    Laisser un commentaire

    Le sieur Cedric-Serge Naudon est le Rocancourt du Haut Marais qui a avec une simple Mazerati de location et des pompes Berlutti réussi à faire croire qu’il était un entrepreneur multimillionnaire de génie alors qu’il dort maintenant à Fleury Merogis vu qu’il a planté salariés, fournisseurs,prestatatires, banques,Urssaf et Trésor Public pour au moins 5 millions d’euros!
    Vu la clménce de la justice française, il ne risque pas grand chose et personne ne récupérera l’argent qu’il devait à tous car tous se sont fait embobinés.Plus fort que lui il y a Madoff ,mais lui, il a pris perpète aux USA ce qui ne sera probablement pas le cas pour Cedric Naudon( à mon avis)

  • Marie
    12 avril 2016 at 12:50
    Laisser un commentaire

    Juste pour info, j’ai contacté Jean-David Zerdoun pour commencer un article sur cette même affaire et il se trouve qu’il n’est pas l’avocat de Cédric Naudon mais celui de Bruno Gaccio.
    Bien à vous,

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.