Wine Connect : le premier réseau social pour oenophiles connectés

Alors que la vin passionne toujours autant, comme en témoignent les 40 000 curieux qui ont déjà visité les parties payantes de la Cité du vin de Bordeaux et que les réseaux sociaux se déclinent sur des segments particuliers de la gastronomie (végétarisme, végétalisme, carnivore, sans gluten, sans lactose…), la création d’un lieu d’échange en ligne pour les oenophiles se présente comme une évidence. Voilà donc WineConnect.fr.

À l’instar de Facebook ou Twitter, les membres de WineConnect.fr s’inscrivent gratuitement et peuvent rechercher des contacts qui pourraient être déjà en ligne sur le réseau. Des groupes sont constitués pour soutenir ou organiser diverses initiatives tandis qu’un onglet « événement » connecte les oenophiles aux différents rendez-vous dédiés à leur boisson préférée. Car l’ambition du réseau social est d’offrir la parole à tous, y compris aux sommeliers et aux vignerons qui pourraient avoir envie de fournir les consommateurs en conseils et découvertes.

Dans tous les cas, l’objectif du réseau social est de créer un espace où tous les profils d’oenophiles peuvent partager leurs ressentis sur leur dernière dégustation et proposer un accord mets et vins. Les membres peuvent liker, partager et commenter les photos postées par l’équipe du réseau social. Pour les plus curieux, une partie « Le Mag » complète leur apprentissage avec un fil d’informations mis à jour, qui relate les derniers événements phares bachiques. Des conseils d’accords mets et vins, mais aussi d’achat et de service bouclent le portail informatif.

La récente ouverture de la Cité du Vin à Bordeaux a été justement l’occasion pour Wine Connect d’embarquer dans ce nouveau haut lieu de l’art de vivre à la Française.


Lien

www.wineconnect.fr


À lire sur Atabula

Coup de froid dans le verre de vin : va-t’en sucer ton glaçon !


00-FAVICON

Pauline Beyens / AFP / © 2016 WineConnect

Voir le commentaire (1)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page