Vinexpo Tokyo : les Japonais boivent de plus en plus de vin

Après une première édition organisée en 2014, Vinexpo retournera à Tokyo cet automne avec pour objectif d’étendre son marché des vins et des spiritueux dans un pays au fort potentiel de croissance, où les amateurs de vin se font de plus en plus nombreux. Le Japon est le premier marché d’Asie pour les imports de spiritueux et le deuxième du continent pour l’importation de vins. En 2015, les importations de vin au pays du Soleil-Levant ont atteint les 2,8 millions d’hectolitres, pour une valeur de 1,41 milliards d’euros, marquant une augmentation de près de 4% en volume et valeur par rapport à 2014.

Les consommateurs nippons pourraient boire un volume de 37 millions de caisses de vin, équivalant à près de 445 millions de bouteilles, soit une augmentation de 4% entre 2013 et 2017

Cependant, alors que le Japon affiche une clientèle haut de gamme axée sur les marques de luxe et les grands vignobles, les analystes de Vinexpo tiennent à souligner que les habitudes de consommation d’alcool des Japonais restent très différentes de celles de l’Occident, ce qui pourrait nuire à la croissance potentielle de ce secteur. Une étude précédente émanant de Vinexpo avait par ailleurs montré des prévisions pour 2017. À cette échéance, les consommateurs nippons pourraient boire un volume de 37 millions de caisses de vin, équivalant à près de 445 millions de bouteilles, soit une augmentation de 4% entre 2013 et 2017. La France arrive en tête des domaines plébiscités par les Japonais, suivie de l’Italie et du Chili. On notera que le marché raffole plus particulièrement de vin rouge.

Le salon Vinexpo Tokyo devrait attirer quelque 4 500 visiteurs professionnels les 15 et 16 novembre au Prince Park Tower Hotel.


00-FAVICONPauline Beyens avec AFP / ©Vinexpo Tokyo

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page