Salon Rapid Resto : les concepts food à retenir

Brigad Brigad ? Un service par SMS à destination des restaurateurs franciliens qui permet de trouver en moins de 30 minutes du personnel en intérim : commis, serveur, chef...

Brigad

brigad start up restauration sms

Brigad ? Un service par SMS à destination des restaurateurs franciliens qui permet de trouver en moins de 30 minutes du personnel en intérim : commis, serveur, chef de partie… Le fondateur de la start-up nous a même assuré qu’un ancien chef de cuisine du Ritz (s’agit-il de Philippe Legendre ? De Michel Roth ?) fait partie des 3 000 profils recensés en interne. 5 000 heures de travail ont été cumulées depuis le lancement de l’outil en janvier dernier. L’équipe songe à se lancer prochainement dans d’autres villes en France, Lyon et Lille notamment, et réfléchit à l’étranger. Parmi les clients de Brigad : la chaîne de burgers premium Big Fernand, la brasserie Grand Coeur imaginée par Mauro Colagreco, le 39V du chef étoilé Fréderic Vardon ou encore le Violon d’Ingres de Christian Constant. Uber s’est récemment laissé séduire en entrant au capital de la jeune entreprise / www.brigad.co

Digifood

digifood

Encore un acteur de livraison de plats à domicile ? Oui mais là, il s’agit d’une entreprise dont le cœur d’activité est lié aux manifestations sportives et culturelles. Lors de concerts, matchs de foot ou rugby, Digifood livre en effet le client à la place (possibilité de retirer également sa commande directement au point de vente) et évite donc à ce dernier de se déplacer jusqu’à la buvette partenaire des lieux. Un service gratuit pour l’utilisateur / digifood.fr/fr

Happylal 

halalJusqu’au lancement des petits pots bébés Happylal, les foyers français qui consommaient halal n’avaient pas le choix et devaient préparer eux-mêmes les repas de leurs jeunes enfants, aucune alternative prête à l’emploi n’étant disponible sur le marché. C’est désormais chose faite avec cette marque dont les produits seront vendus en ligne courant octobre. Parmi les saveurs disponibles : panais-veau, petits poids et dinde, bœuf-carottes, courges et agneau, poulet et patates douces . Selon une étude de l’Ined et de l’Insee, quelque cinq millions de personnes seraient concernées dans l’Hexagone par le marché du halal. Autre chiffre significatif : un sondage Ifop de 2010 montrait que 59% des musulmans affirmaient consommer systématiquement des produits halal.

Smart Food Paris 

smart-food-paris

Smart Food Paris ? L’incubateur de la ville de Paris dédiés aux projets ‘food & tech’ lancé en janvier 2016. La première promotion, dévoilée au début de l’été, abrite 20 start-ups dont les noms sont consultables ici. Parmi les start-ups membres de Smart Food Paris, Kwalito, qui permet de lire en un scan près de 20 000 étiquettes pour connaître l’origine des produits alimentaires ou encore le Food Market, un RDV street food qui réunit près d’une vingtaine de restaurateurs locaux.

Nopaï

nopaiUn peu d’exotisme avec un nouvel entrant sur le créneau des marques de jus de fruits : Nopaï, une boisson entièrement à base de figues de Barbarie (cultivées en Tunisie), sans sucres ajoutés. La bouteille est également disponible en version premium avec un packaging en verre / nopalnutra-nopai.com


00-FAVICONEzéchiel Zérah

Un commentaire
  • Les coups de cœur du Salon Rapid Resto – Filière Gourmande
    3 octobre 2016 at 4:18
    Laisser un commentaire

    […] Au milieu de ce riche événement, nous avons retenu les cinq innovation ci-dessous : […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    « Si on avait ébauché le sujet en montrant qu’ils pouvaient être à l’origine de produits qui allaient améliorer la santé humaine, les gens auraient compris l’intérêt des OGM ! La génétique moderne et notamment le Crispr-Cas permettent d’effectuer des changements ciblés sur des gènes. Certains gènes de la tomate sont par exemple très bénéfiques pour augmenter le taux d’antioxydants dans le fruit, mais ils ne sont pas exprimés, car la plante n’en a pas besoin. On peut maintenant réveiller ces gènes, dans une optique de bienfaits de santé pour les humains. Il faut prendre le meilleur de l’agriculture traditionnelle et biologique et le meilleur de la science moderne, sans rien exclure. »

    _________

    Louise Fresco, ex-dirigeante de la FAO et aujourd’hui présidente de la Wageningen University & Research (Pays-Bas) interrogée au sujet de l’alimentation dans les colonnes du Point. / Lire l’entretien sur Le Point

    • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

      Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...