Et, demain, du chablis goût goudron ?

Décidément, le millésime 2016 n’aura rien épargné aux viticulteurs de Chablis. Après le gel qui a touché quasiment l’ensemble du vignoble et la grêle tombée au mois de mai,...

Décidément, le millésime 2016 n’aura rien épargné aux viticulteurs de Chablis. Après le gel qui a touché quasiment l’ensemble du vignoble et la grêle tombée au mois de mai, c’est désormais l’installation d’une usine de goudron à proximité des zones d’appellations qui met le feu aux poudres.

Localisée à Saint-Cyr-les-Colons, cette unité de production fabriquera quelque 500 tonnes de goudron par heure avec une durée de vie estimée à 25 ans. C’est la société Autoroutes Paris-Rhin-Rhône qui a demandé cette autorisation… que l’INAO, l’organisme censé être le garant de la qualité des produits en France, a approuvé. Pas encore implantée, l’usine doit toutefois passer par le filtre de l’administration préfectorale et régionale, même s’il semble délicat que les instances étatiques aillent à l’encontre de l’avis de l’INAO.

Aussi, les vignerons se mobilisent pour empêcher l’implantation de cette usine et éviter la contamination de leurs vignes par les rejets d’« hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) » qui peuvent, selon des études de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) être absorbés par les végétaux. L’incidence de ces composés volatils est, aujourd’hui, très mal connu et il est fort à parier que les vignes ne seront pas épargnées. « Chablis est reconnu pour la qualité de sa singularité aromatique » affirme Julien Brocard, du domaine Jean-Marc Brocard. D’ici à ce que les chablis prennent les mêmes arômes de « pétrole » que les rieslings alsaciens, il n’y a qu’un pas.


Yohan Castaing / © anankkml

Un commentaire
  • Le Chablis n’aura pas goût de charbon  – Liquidites
    24 décembre 2016 at 9:47
    Laisser un commentaire

    […] Et, demain, du chablis goût goudron ? […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.