Ces tables qui perdent leur(s) étoile(s) en 2017

Chaque année, des restaurants sont mis en lumière car ils gagent une ou des étoiles. Malheureusement, il y a également des tables qui perdent leur(s) étoile(s). Contrairement à la rumeur persistante, aucune table ne perd sa troisième étoile.


De deux étoiles à zéro


La Grande Maison Joël Robuchon (Bordeaux)

Château de Cordeillan-Bages (Pauillac)

Le Cygne (Gundershoffen)


De deux étoiles à une étoile


La Table du Connétable (Chantilly)

Il Cortile (Mulhouse)

La Table du Lancaster (Paris)

L’Amphitryon (Colomiers)


Suppression de l’étoile


Millon (Albertville)

Le Diapason (Avignon)

Auberge du Cheval Blanc (Bayonne)

Villa Eugénie – Hôtel du Palais (Biarritz)

Amen (Brest)

La Barbacane (Carcassone)

L’Ambrosia (Pezens)

Côté Marché (Chambery)

Fleur de Sel (Clermont-Ferrand)

La Cédraie (Curzay-sur-Vonne)

Les Jardins de Sophie (Gerardmer)

La Rémanence (Lyon)

Michel Brasserie des Catalans (Marseille)

Mia (Montpellier)

Léa (Montrevel-en-Bresse)

Goust d’Enrico Bernardo (Paris 2e)

Le Céladon Hôtel Westminster (Paris 2e)

La Truffière (Paris 5e)

Okuda (Paris 8e)

Le Diane (Paris 8e)

Hiramatsu (Paris 16e)

Akrame (Paris 16e)

Jacques Faussat (Paris 7e)

La Table du Pouyaud (Périgueux)

Hôstellerie de la Pomarède (La Pomarède)

La Table du Cala Rossa (Porto-Vecchio)

Le Pouilly (Pouilly-le-fort)

Le Montrachet (Puligny-Montrachet)

La Coquerie (Rennes)

Auberge Le Relais (Reuilly)

Auberge Le Robus (Roure)

Youpala Bistrot (Saint-Brieuc)

Chartron (Saint-Donat-sur-l’Herbasse)

Le Chalut (Saint-Malo)

Stéphane Léger (ex Archange) (Saint Raphaël)

La Badiane (Sainte-Maxime)

Esprit Terroir (Strasbourg)

Auberge du Père Bise (Talloires)

La Roche le Roy (Tours)

La Table de l’Ours (Val d’Isère)

L’Angélique (Versailles)


Rédaction Atabula

Haut de page