Licenciements en masse et avenir incertain chez Hédiard

En matière de déficit, Hédiard l’épicier ne fait pas dans la finesse. Les pertes opérationnelles sur les cinq dernières années atteignent 34 millions d’euros et les déficits ne cessent...

En matière de déficit, Hédiard l’épicier ne fait pas dans la finesse. Les pertes opérationnelles sur les cinq dernières années atteignent 34 millions d’euros et les déficits ne cessent de s’accumuler pour la société reprise en juin 2014 par l’Autrichien Do&Co. A situation très difficile, régime strict : sur les 65 postes existants, quelque 42 vont prochainement disparaitre selon un article publié par Les Échos.

Selon le magazine économique, la boutique de Parly II devrait fermer ses portes. Concernant la boutique de la Place de la Madeleine, le flou semble total : le nouveau concept commercial promis par le propriétaire tarde à voir le jour. Face à la concurrence toujours plus vive et les évolutions du marché, l’avenir d’Hédiard est loin d’être assuré.


Rédaction Atabula


 

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...