Bordeaux Food Club, haut-parleur de la nouvelle scène culinaire locale

Dans notre premier palmarès des villes françaises où l’on mange le mieux au restaurant, Bordeaux s’affiche en tête. Au-delà pourtant des stricts chiffres, force est de constater que l’énergie est réellement palpable sur place. Parmi les agitateurs de la scène gastronomique bordelaise, un nouveau venu a fait une entrée remarquée, le Bordeaux Food Club.

Quelques uns des membres du Bordeaux Food Club

Le mouvement est en fait un collectif privé qui réunit à date près d’une quarantaine de membres cuisiniers, vignerons, producteurs, brasseurs et restaurateurs. Quelques établissements déjà référencés : les salons de thé Mona et Banana Café, les restaurants Symbiose et le Taquin… A la barre, Lucile et Fanny Arnaud, sœurs respectivement âgées de 28 et 32 ans. Toutes deux communicantes (la première a travaillé pour la Semaine du Goût, Omnivore et l’agence parisienne Peaceful Chef, la seconde a exercé pour le festival Solidays, France Télévisions, Canal+ et le Parisien sur la partie partenariats médias) et originaires de la région, elle entendent rassembler et incarner la nouvelle dynamique gastronomique de la ville et ses environs. Lancé en tant qu’association, le Bordeaux Food Club assure déjà la programmation culinaire d’événements tels que Vie Sauvage, organise une balade-cueillette-déjeuner pour une autre manifestation. Dans un futur proche, le duo souhaite devenir le relais local de référence en matière de bien manger nouvelle vague et compte s’appuyer à terme sur un volet agence pour répondre aux projets et sollicitations d’acteurs et marques.

Fanny (à gauche) et Lucile Arnaud
[divider]Pratique[/divider]

Bordeaux Food Club – www.bordeauxfoodclub.com

[divider]Auteurs[/divider]

Ezéchiel Zérah / ©Bordeaux Food Club


 

Haut de page