Radioeat, nouveau restaurant de la Maison de la radio

La Maison de la radio (Paris) va accueillir un restaurant dans sa célèbre construction arrondie. Radioeat ouvrira ses portes le samedi 8 juillet. Cet établissement se présente comme une brasserie moderne de 150 couverts, ouvert sept jours sur sept. La cuisine proposée par Eric Wapler (Quai Ouest, Tokyo Eat, Café Caché, Grand Central) et Thierry Bassard sera d’inspiration européenne et asiatique, avec « une cuisine faite maison et des produits frais et de qualité » selon le communiqué de presse. Radioeat sera situé au premier étage de la Maison, dans la Galerie Seine. Fin juillet, un bar, ouvert jusqu’à deux heures du matin, ouvrira au deuxième étage.

Radioeat s’inscrit dans l’histoire de la Maison de la radio qui accueillit dans le passé le « Bar Bleu » et le mythique « Bar Noir » dans lequel José Artur enregistrait chaque soir en direct les émissions « Pop Club » et « 116 Bar ».

[divider]Pratique[/divider]

Radioeat – 116 avenue du Président Kennedy – Paris 16e arr. – 01 47 20 00 29 – eat@radioeat.com

[divider]Auteur[/divider]

Rédaction Atabula


 

Voir le commentaire (1)
  • Il n’est tout de même pas normal que Radio France qui est une société détenue par l’État français et qui gère les stations de radio publiques en France métropolitaine, prenne en son sein un restaurant qui, par sa dénomination, Radioeat, ne respecte pas la langue française.
    Faut-il le rappeler : une des missions du service public est de veiller à l’illustration, à la promotion, à la diffusion et à la défense de la langue française. Pensez-vous que « radioeat », fabriqué sur un mot anglais, participe à cette mission ? – Non, au contraire, il conforte encore un peu plus, notre soumission à la langue hégémonique du moment, la langue, qui plus est, de la première puissance militaire et d’espionnage du monde.
    Nous sommes vraiment devenus un peuple de colonisés.
    Vivement que la Résistance s’organise !

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page