9ème édition de la Vaisselle des Chefs les 14 et 15 octobre à Lyon

La 9ème édition de la Vaisselle des Chefs se déroulera les 14 et 15 octobre prochains aux Halles – Paul Bocuse de Lyon. Cet événement est le lieu de...

La 9ème édition de la Vaisselle des Chefs se déroulera les 14 et 15 octobre prochains aux Halles – Paul Bocuse de Lyon. Cet événement est le lieu de rassemblement de nombreux amateurs de gastronomie et collectionneurs, qui viennent acquérir la vaisselle et les ustensiles de cuisine de restaurants étoilés que l’on ne peut trouver ailleurs.

Les organisateurs de cet événement dénichent, dans les réserves et greniers des établissements étoilés ou autres maisons bourgeoises, remis aux goûts du jour, la vaisselle, les ustensiles de cuisine et la décoration de table dont les chefs ne se servent plus. On y trouve des produits d’exception, réservés à la gastronomie et introuvables ailleurs, comme par exemple des assiettes signées, des couverts, des verres, de l’argenterie, des seaux à champagne, des plats ou encore des nappes, à des prix abordables ( à partir de 2€). Les pièces exceptionnelles peuvent se monnayer jusqu’à 100 €.

Quelque 72 chefs ont participé aux éditions précédentes, avec parmi eux : Régis et Jacques Marcon, Emmanuel Renaut, Michel Rochedy, Stéphane Buron, William Frachot, Pierre Orsi, Sébastien Bras ou encore Christian Têtedoie.

[divider]Pratique[/divider]

Samedi 14 octobre de 8h30 à 19h / Dimanche 15 octobre de 8h30 à 14h – Les halles de Lyon – Paul Bocuse – 102 cours Lafayette – Lyon (3e arr) – Entrée libre – www.lavaisselledeschefs.com

[divider]Auteur[/divider]

Rédaction Atabula

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...