Repositionnement, recentrage, concentration, c'est comme on veut, mais la vente du Château Phelan Ségur par les frères Gardinier envoie un signal fort au secteur de l'hôtellerie et de la restauration : la fratrie veut se développer dans les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie haut de gamme.

Acheté en 1985, le fameux château bordelais passe sous la coupe du belge Philippe Van de Vyver pour un montant resté secret. Selon le Figaro, la famille Gardinier - Françoise, la mère, est présidente du conseil de surveillance du groupe Gardinier & fils - ne cache pas son ambition de se développer dans un secteur où ils sont déjà bien présents : le Taillevent, les Crayères (Reims), les 110 Taillevent et les Caves Taillevent. La famille souhaite développer l'existant - l'arrivée récente d'Antoine Pétrus au poste de directeur général des adresses Taillevent n'était pas un hasard - mais également acquérir de nouvelles adresses. "On regarde les dossiers" confie les frères Gardinier. Quels dossiers ? Certains murmurent que de gros projets sont déjà en bonne voie.

Sur le même sujet

Antoine Pétrus nommé directeur général des adresses Taillevent à Paris

110 Taillevent à Londres, développement et formation : les nouveaux défis du groupe Gardinier

Auteur

Rédaction Atabula

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.