Bar à méditation : rien à boire, tout à penser

Il y a des bars à tout. À toutous, à chats, à ongles, à poils, la liste est longue du bar à thème. Dans les dernières inventions un tantinet...

Il y a des bars à tout. À toutous, à chats, à ongles, à poils, la liste est longue du bar à thème. Dans les dernières inventions un tantinet farfelues, voilà venu le bar à méditation. En réalité, le mot « bar » est un bobard puisque l’on n’y trouve pas vraiment de quoi boire, mais surtout de quoi… réfléchir. Tout cela nous laisse très... dubitatif.


En passant la porte du Bar à méditation, le premier du genre en France, qui a ouvert ses portes en avril dans le 2e arrondissement parisien, on expérimente des séances de méditation sur les émotions, sur la respiration, les pensées ou encore l'attention. Volontairement appelé "Bar", le centre se veut un "lieu d'échange qui donne des instructions à destination des stressés urbains", explique Christine Barois, psychiatre et psychothérapeute qui a imaginé le concept pour en démocratiser la pratique. Mieux qu'une appli ou une séance vidéo qui peuvent décourager, l'utilisateur est guidé par un formateur qui initie à la pleine conscience pendant 30 minutes suivies de quelques minutes d'échange.

Le lieu a été ouvert dans la volonté de désacraliser la connotation religieuse ou spirituelle de la méditation pour "une approche laïque et médicale" qui permet de faire le point et rentrer chez soi apaisé. Mais si l'on préfère, on peut s'adonner à la pratique dès 8 heures pour développer son attention et sa concentration au saut du lit. "La méditation est le médicament bio du stress", s'enthousiasme Christine Barois qui s'appuie sur plusieurs études scientifiques récentes qui valident la "mindfulness" ou méditation de pleine conscience comme bénéfique pour la santé.

Sur place, vous pourrez aussi vous initier au "mindfuleating" au cours d'un afterwork introductif dédié à ce programme de méditation qui apprend à manger en pleine conscience. Objectif ? Mieux reconnaître les signes de faim, de satiété et renouer avec ses cinq sens pour apprécier son assiette. Les adeptes adoreront. Les autres iront se taper une mousse au (vrai) bar à côté. Les deux n’étant pas exclusifs l’un de l’autre. Reste tout de même à savoir s’il n’y a pas quelques abus à appeler « bar » un espace purement méditatif et où il n’y a rien à boire, « si ce n’est la bonne parole » selon Christine Barrois interrogée par Atabula. Voilà un marketing méditatif qui laisse dubitatif.

Pratique

Bar à méditation - 5 rue Gaillon - Paris 2e arr. - 0147420000 - Sessions adultes et enfants  - Tarifs: 20 euros la demi-heure. 180 euros les 10 séances -  www.barameditation.fr

Auteur

Rédaction Atabula, avec AFP Relaxnews

One Comment
  • La settimana in breve: i trend del gusto – Diners For Food
    28 septembre 2017 at 7:01
    Laisser un commentaire

    […] Per saperne di più: Atabula […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLICITÉ


    SNACK & STREET


    PUBLICITÉ


    LA PLATEFORME ATABULA